Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Scorpion

    4a64c9cb6877d690f4a121891de7dc31.jpgAvec: Clovis Cornillac, Karole Rocher

    Réalisateur: Julien Seri (France)

    Année: 2007

    Action / Drame. Vu par Thalie & Alex en DVD....commentaire de Shanghai: trop nul. Lapidaire mais clair!

    Note: 0/10

  • Bières

    Voyage au pays de la bière avec le fichier en pièce jointe qui regroupe et recommande moult bières. En prime les commentaires de Lionel sur le fameux fichier auquel il manquerait quelques bières, je vous le livre tel quel:

    "Heu....  si je puis me permettre, j'ai beaucoup apprécié le dossier attaché sur la bière qui est assez complet. Toutefois, je tenais à corriger certaines erreurs notamment en ce qui concerne "les" bières de ma chère île de beauté, Kalliste pour les Grecs, Cyrnea pour les romains et Corsica pour nous. Donc, dans ce document il est cité la Pietra, bière très "fashion" de brasseurs corses et il est dit que la Pietra est d'origine française... oulala c'est grave car tout comme le vin, une bière tiens sa spécificité de son origine régionale. Je ne ferais pas la leçon à tes lecteurs érudits, car nous savons tous qu'un vin, une bière, une eau de vie tiennent leurs spécificités d'un terroir, d'un climat et du travail de l'homme. Et puis la Corse ce n'est pas tout à fait la France !

    Par ailleurs et pour en finir sur le sujet, je regrette également l'oubli de la bière "Serena" qui est une blonde produite par la même brasserie. En ce qui concerne la Pietra on aurait pu rajouter qu'elle existe en plusieurs parfums locaux tels que la myrte et l'arbouse. La Serena quant à elle est une blonde légère qui se déguste bien fraîche, entre Heineken et Corona. Bon sur ce, je te souhaite, ma chère Carole, ainsi qu'à tes lecteurs, un excellent apéritif....

    Lio, amateur de bière qui a une préférence pour les bières un peu lourdes mais tellement onctueuses telle que la Guinness, pression bien sur comme dans les pubs londoniens!"

     ….précisons que Lionel est corse pour ceux-ce qui ne l’auraient pas compris !

    Bières.xls

  • Mali - Bamako et le pays dogon

    Je suis donc allée au Mali fin août 2006, quelle aventure !!!! Ok je l’ai déjà raconté 50 fois !

    Donc, j'ai rejoint un petit groupe d’amis pour un périple dans le pays dogon, une visite à Mopti et quelques jours à Bamako enfin chez Laura. Quelques photos en vrac sur le site, pas encore eu le temps de tout trier.Surtout, pour ceux-ce qui souhaiteraient aller au Mali, voici les coordonnées d’Isma, un ami de Laura, qui nous a tout organisé aux petits oignons, du sur mesure (la preuve, Bamako – Sangha de nuit en 4 x 4 j’ai fait, si, si, c’est vrai !). N’hésitez pas à le contacter pour vos prochaines vacances !

    AZIMUT

    Groupe TransAfrica

    BP 2963 BAMAKO MALI Tel e Fax + 233 224 21 11

    e-mail azimut@ikatelnet.net

     

    14322ccd17cbb7b15ea313478b68f3e5.jpg
  • DUMAS Alexandre

    Ecrivain françain né en 1802 à Villers-Cotterêts (Aisne) et mort en 1870 à Puys, lieu-dit près de Dieppe (Seine-Maritime). Ses cendres furent tranférées au Panthéon en 2002.

    dfbeb37993eff89c821a18a9455e0fc9.gifLa Tulipe noire (1850)

    Ce qui est bien avec Dumas, c’est qu’il reste toujours des romans à lire. Cette fois-ci, nous sommes en 1672 en Hollande avec Guillaume d’Orange et les frères de Witt. Un innocent emprisonné qui tombe amoureux de la fille du geôlier et cultive les tulipes…noires of course. Plutôt déçue, je n’avais pas lu de Dumas depuis longtemps et ce livre n’est pas dans l’épopée fantastique…sûrement le souvenir des lectures des grands classiques de Dumas qui m’a marquée. La Tulipe noire m’a semblée finalement gentillette et un peu cucul…elle a moins bien vieilli que d’Artagnan & co. Pour les inconditionnels de Dumas père.

    Note: 5/10

    Editeur: Editions du Rocher - Collection Histoire Vécue

  • CONROY Pat (EU)

    Ecrivain américain d'origine irlandaise né en 1945 à Atlanta (Georgie).

    67c94e23248e4b2b1f52739897619b6a.gifLe Prince des Marées (1986)

    Roman fleuve adapté au cinéma par Barbra Streisand en 91 (pas vu…vais chercher le DVD). L’enfance de deux jumeaux et leur frère sur une île de Caroline du Sud, des drames, beaucoup et la difficulté de grandir ensuite, destins brisés et cicatrices ouvertes… ce n ’est pas le chef d’œuvre du siècle mais on se laisse emporter par ces personnages…certaines critiques parlent d’universalité…mais à côté d’un autre roman fleuve – leçon de vie- que je viens de lire (italien celui-ci, "L'Art de la Joie" pour ne pas le citer)…ce Prince des marées est un peu terne. Cependant bien écrit, ne faisons pas la fine bouche, très correct. Recommandé (si quelqu’un d’autre l’a lu je veux bien un commentaire !).

    Note: 6/10

    Editeur: Pocket

     

  • BENACQUISTA Tonino

    Ecrivain et scnéraiste français né en 1961 à Choisy-le-Roi.

    d80d228d977edd2f0e6546855b78a895.jpgLes Morsures de l'aube (2002)

    Incroyable mais vrai, je n'avais pas lu ce Benacquista là...et j'avoue je l'aime moins que les autres. On sent bien que c'est l'un de ses premiers romans, très influencé par la littérature américaine (là Ghislaine va me dire ah bon??), milieu de la nuit...histoire improbable (comme souvent, mais là ça ne prend pas)...bof. Lire plutôt ses autres romans policiers ou romans tout court...surtout "Quelqu'un d'autre" mon préféré je crois...on referme le livre et on se dit oui, c'est tout simple...changer de vie...

    Note: 3/10

    Editeur: Rivages Noir

  • Bruxelles

    Et oui, encore une fois balade à Bruxelles, la destination du moment, Pour changer en groupe principalement centriste, hum, et oui, on se balade avec les copains du centre. Comme d’hab, je vous évite le parcours touristique, mais cette fois-ci, avant les bières, crochet captivant par le Crisis group où nous avons la chance d’être reçus par le vice-président Europe, une heure passionnante, je vous invite vivement à consulter leur site :http://www.crisisgroup.org/home/index.cfm?l=2

    Pour les terre à terre, les mêmes adresses que l’on confirme : le Café central (j’adore), le Roi des Belges, le Belga et on rajoute la Mort subite. Côté bières, pas beaucoup varié, passé 3 jours à la Chimay (brune, blonde, triple, au choix…hic !). Et aussi un restaurant top, avec un peu de patience on peut même y manger à 17, testé pour vous : « Fin de siècle », rue des Chartreux (centre ville).

  • KINSELLA Sophie (GB)

    Auteur(e) anglaise né en 1969 à Londres.

    6b9c3e6a5d59b9a35436f312610e540f.gifConfessions d'une accro du shopping (2002)

    Bouquin gentiment offert par  une amie  qui a bien aimé le titre, j’espère qu’elle ne m’en voudra pas de la suite (elle s’en doute je crois..). On va faire court : mal écrit, mièvre, héroïne cruche au possible, on a envie de lui coller des tartes…si ce n’est qu’il n’y pas longtemps, et bien, euh, en fait…me suis transformée because les soldes en une accro du shopping moi-même, succombant de bonheur à chaque achat, je vous rassure, je viens de recevoir mon relevé bancaire, la chute est raide ! Donc on dira finalement que ce bouquin peut-être amusant à lire en période de soldes mais ça s’arrête là, d’ailleurs ce n’est pas si rigolo, l’héroïne en dehors de son problème de carte bleue est une pétasse juchée sur 10 cm de talons (quoi vous en connaissez une aussi ??)…et blonde de surcroît (moâ aussi, ah bon, z'êtes sûrs?)!!!! Mais, ouf, elle trouve un mec génial qui en plus est pété de thunes, n’est pas chouette la guimauve dégoulinante ?? J’arrête là avant le naufrage.

    Note: 1/10

    Editeur: Pocket

  • La Crevette d'acier

    Un groupe formidable en tournée, à découvrir absolument. Suis allée les voir deux fois cette année, au Bataclan et à la Cigale. Salle comble, ambiance d'enfer, j'adore!!!!

    Pour en savoir plus et écouter leurs chansons, rendez-vous sur leur site:

    http://www.crevettedacier.com/

    Note: 10/10

  • PEACE David (GB)

    Auteur anglais né en 1967 à Osset, dans le West Yorkshire.

    26ecc3883e403e0729a3abe27c0c359c.gif1977 (Nineteen Seventy Seven - 2000)

    Deuxième du quartet consacré au Yorkshire des années 70-80. Juste et dur dans la description des manières policières, de la corruption, du racisme ambiant, du machisme… Glauque à souhait, au plus près de ses personnages très réalistes. Pas trop mon style mais j’avoue l’avoir lu d’une traite. Pour les amateurs de polars noirs.

    Note: 6/10

    c30b42b7ccc91128f9dba1d1bbef8259.gif1974 (Nineteen Seventy Four - 1999)

    Des assassinats à la pèle, un serial killer en liberté, une police corrompue, des élus pas très nets, tout est noir couleur de l'enfer. Premier livre de la Tétralogie qui s'inspire de l'éventreur du Yorkshire qui a tué treize femmes jusqu'en 1977, époque que l'auteur a vécue. Un anti héros journaliste va s'emparer du sujet. L'ensemble est plus noir que noir, l'écriture assassine, l'atmosphère irrespirable. Réservé aux amateurs, perso, je n'ai pas du tout, mais alors pas du tout aimé!

    Note: 2/10

    Editeur: Rivages Noir

  • Vera Drake

    medium_18397932.jpgAvec: Imelda Staunton, Phil Davis

    Réalisateur: Mike Leigh (GB)

    Année: 2005

    Film bardé de prix mérités: Lion d'Or et Prix d'interprétation à Venise.

    L'histoire d'une faiseuse d'ange dans les années 50 en Grande Bretagne, issue du milieu ouvrier.

    Poignant, prenant, sobre et efficace. Actrice principale exceptionnelle...film dur et magnifique.

    Du grand Mike Leigh. A voir absolument: chef d'oeuvre?

    Note: 9/10 

     

  • La Vérité nue

    medium_18457822.jpgAvec: Kevin Beacon, Colin Firth, Alison Lohman

    Réalisateur: Atom Egoyan (Etats-Unis)

    Année: 2005

    Adaptation d’un roman noir de Rupert Holmes (2004), l’action se situe dans les années 50 et dépeint un tandem de stars du petit écran, tandem qui éclate suite à la découverte d’un cadavre dans leur suite.

    Habilement ficelé, pas mal de suspens, le film retrace très bien l’époque, luxe drogue et paillettes sont au rendez-vous (même si c’est un peu « lisse »). Acteurs exceptionnels, tandem qui marche à merveille : Keavin Beacon qui bénéficie enfin d’un rôle à sa mesure et Colin Firth, impeccable (déjà formidable dans « La Jeune fille à la perle »), bémol pour la journaliste peu convaincante (un peu trop tapisserie, blonde quoi !). Pourquoi pas?

    Note: 7/10

  • Le Grand alibi

    1947908027.jpgAvec: Miou-Miou, Lambert Wilson

    Réalisateur: Pascal Bonitzer (France)

    Année: 2008

    Policier. Une adaptation d'un roman d'Agatha Christie qui monopolise une ribambelle d'acteurs dans l'ensemble très en forme et surtout une italienne magnifique (la Belluci peut aller se rhabiller). L'adaptation est plaisante et réussie, bien meilleure que le terrible "L'Heure zéro", l'affaire est rondement menée, l'intrigue tient la route, les acteurs sont justes... mais il manque un petit je ne sais quoi, un peu de sel, de suspens, d'audace en somme, c'est un brin mou et trop théâtral (scolaire?). Il y a aussis un manque de cohésion, le groupe ne convainc pas, pour une fois le film est trop court et ne prend pas suffisamment le temps de camper les personnages pour rendre l'ensemble crédible. Le résultat est sympathique mais un peu lisse, gentil téléfilm en somme.

    Note: 5/10

  • Films par genres

    Toujours les mêmes films, cette fois-ci triés par genre (je ne retiendrai qu'un genre par film, celui que je considère le principal, sinon ça va être le bronx!!)...en cours de réalisation...

    Action

    Boulevard de la mort - Un film Grindhouse de Q. Tarantino (2007) - Le Jour d'après de R. Emmerich (2004) - Kill Bill - Volume 2 de Q. Tarantino (2004) - King Kong de P. Jackson (2005)

    Animation

    Persepolis de M. Satrapi et V. Paronnaud (2007)

    Aventures

    Deux Frères de J.J. Annaud (2004)

    Comédie

    2 Days in Paris de J. Delpy (2007) - Le 7e ciel de R. Bernard (1958) - Baisers volés de F. Truffaut (1968) - Le Bal des actrices de Maïwenn (2009) - Bancs publics de B. Podalydès (2009) - Battement de coeur d'H. Decoin (1939) - Les Beaux gosses de R. Sattouf (2009) - Bienvenue chez les Ch'tis de D. Boon (2008) - Bienvenue en Suisse de L. Fazer (2004) - Broken Flowers de J. Jarmush (2005) - Les Bronzés 3 de P. Leconte (2006) - Burn After Reading d'E. et J. Coen (2008) - Calendars Girls de N. Cole (2006) - Changement d'adresse d'E. Mouret (2006) - Charlie et la chocolaterie de T. Burton (2005) - Les Choristes de C. Barratier (2004) - Clara et moi d'A. Viard (2004) - Coup de foudre à Bollywood de G. Chada (2004) - Le Crime farpait d'A. de la Iglesia (2005) - Le Direktor de L. von Trier (2007) - Gentille de S. Fillières (2005) - La Grande séduction de J.F. Pouliot (2004) - The Holiday de N. Meyers (2006) - L'Homme aux cent visages de D. Risi (1959) - Hors de prix de P. Salvadori (2006) - Il ne faut jurer de rien d'E. Civanyan (2005) - J'adore Huckabees de D. O. Russell (2005) - Jeux de dupes de G. Clooney (2008) - J'me sens pas belle de B. Jeanjean (2004) - Ladykillers d'E. et J. Coen (2004) - Lascars d'A. Pereira Lazaro et E. Klotz (2009) - Un Mariage à Boston de J.L. Mankiewicz (1947) - Mascarades de L. Salem (2008) - Match Point de W. Allen (2005) - Mauvaise foi de R. Zem (2006) - Le Mécano de la Générale de C. Bruckman (1927) - Mensonges et trahisons et plus si affinités... de L. Tirard (2004) - Moi, toi et tous les autres de M. July (2005) - Notre univers impitoyable de L. Fazer (2008) - OSS 117, le Caire nid d'espions de M. Hazanavicius (2006) - OSS 117: Rio ne répond plus de M. Hazanavicius (2009) - Palais Royal! de V. Lemercier (2005) - Podium de Y. Moix (2003) - Prête-moi ta main d'E. Lartigau (2006)

    Comédie dramatique

    12h08 à l'est de Bucarest de C. Porumboiu (2007) - 24 City de  Jia Zhang Ke (2009) - Les 7 jours de R. et S. Elkabetz (2008) - A bout de course de S. Lumet (1988) - Amerrika de C. Dabis (2009) - Ange d'E. Lubitsch (1937) -  Avril de G. Hustache-Mathieu (2006) - Le Caïman de N. Moretti (2006) - Caramel de N. Labaki (2007) - Ciao Stefano de G. Zanasi (2008) - Coeurs d'A. Resnais (2006) - Comment j'ai fêté la fin du monde de C. Mitulescu (2006) - Comme une image d'A. Jaoui (2004) - Confidences trop intimes de P. Leconte (2004) - Congorama de P. Falardeau (2007) - Un Conte de Noël d'A. Desplechin (2008) - Conversation(s) avec une femme de H. Canosa (2006) - C.R.A.Z.Y. de J.M. Vallée (2006) - Dans Paris de C. Honoré (2006) - Le Déclin de l'empire américain de D. Arcand (2003) - Les Derniers jours du monde de J.M. et A. Larrieu (2009) - Domicile conjugual de F. Truffaut (1970) - The Edukators de H. Weingartner (2005) - Entre adultes de S. Brizé (2007) - L'Esquive d'A. Kechiche (2004) - Eternal sunshine of the spotless mind de M. Gondry (2004) - La Fabrique des sentiments de J.M. Moutout (2008) - Le Fils de l'épicier d'E. Guirado (2007) - La Graine et le mulet d'A. Kechiche (2007) - La Guerre selon Charlie Wilson de M. Nichols (2008) - Le Héros de la famille de T. Klifa (2006) - Un Homme dans la foule d'E. Kazan (1957) - Jean-Philippe de L. Tuel (2006) - La Journée de la jupe de JP Lilienfeld (2009) - Juno de J. Reitman (2008) - The Last Show de R. Altman (2006) - Libero de K. Rossi Stuart (2006) - Little Miss Sunshine de J. Dayton et V. Faris (2006) - Lost in Translation de S. Coppola (2004) - Mariage à l'italienne de V. de Sica (1964) - La Méthode de M. Pineyro (2006) - Mon frère est fils unique de D. Luchetti (2007) - La Moustache d'E. Carrère (2005) - Nous nous sommes tant aimés d'E. Scola (1974) - Outsiders de F. F. Coppola (1983) - Paris de C. Klapisch (2008) - Piège mortel de S. Lumet (1982) - Le Plein de super d'A. Cavalier (1976) - Le Premier jour du reste de ta vie de R. Bezançon (2008) - Le Pressentiment de J.P. Darroussin (2006)

    Documentaire

    10e Chambre, instants d'audience de R. Depardon (2004) - L'Avocat de la terreur de B. Schroeder (2007) - Dans la peau de Jacques Chirac de M. Royer et K. Zéro (2006) - Fahrenheit 9/11 de M. Moore (2004) - Un Jour en septembre de K. Macdonald (1999) - The Kid Stays in the Picture de B. Morgen et N. Burstein (2005) - Litivinenko: empoisonnement d'un ex-agent du KGB d'A. Nekrassov (2008) - Le Plafond de verre de Y. Benguigui (2006) - La Planète bleue d'A. Fothergill et A. Byatt (2004)

    Drame

    21 Grammes d'A. Inarritu (2004) - 4 mois, 3 semaines, 2 jours de C. Mungiu (2007) - 99 F de J. Kounen (2007) - A casa nostra de F. Comencini - America America d'E. Kazan (1964) - Un Ami parfait de F. Girod (2006) - Amours chiennes d'A. Inarritu (2000) - Angel de F. Ozon (2007) - Anna M. de M. Spinoza (2007) - Après lui de G. Morel (2007) - Avanim de R. Nadjari (2005) -  A tout de suite de B. Jacquot (2004) - Azul de D.S. Arevalo (2007) - Babel d'A. Inarritu (2006) - Baboussia de L. Bobrova (2004) - Bamako d'A. Sissako (2006) - Be With Me d'E. Khoo (2005) - Bled number one de R. Ameur-Zaimeche (2006) - Bubble de S. Soderbergh (2006) - La Californie de J. Fieschi (2006) - Cérémonie secrète de J. Losey (1968) - Ceux qui restent d'A. Le Ny (2007) - Les Chiens de paille de S. Peckinpah (1971) - Chromophobia de M. Fiennes (2004) - Chronique d'un scandale de R. Eyre (2007) - Clean d'O. Assayas (2004) - Les Clefs de la maison de G. Amelio (2004) - The Constant Gardener de F. Meilleres (2005) - Le Convoyeur de N. Boukhrief (2004) - Le Couperet de Costa-Gavras (2005) - El Custodio de R. Moreno (2007) - The Dead Girl de K. Moncrieff (2008) - De battre mon coeur s'est arrêté de J. Audiard (2005) - De l'autre côté de F. Akin (2007) - Délice Paloma de N. Moknèche (2006) - La Demoiselle d'honneur de C. Chabrol (2004) - Le Dernier nabab d'E. Kazan (1977) - Deux jours à tuer de J. Becker (2008) - Doute de J. P. Shanley (2009) - L'Echange de C. Eastwood (2008) -  L'Enfant de J.P. et L. Dardenne (2005) - L'Enfer de D. Tanovic (2005) - Fair play de L. Bailliu (2006) - Les Fantômes de Goya de M. Forman (2007) - Feux rouges de C. Kahn (2004) - La Fille coupée en deux de C. Chabrol (2007) - Flandres de B. Dumont (2006) - Les Forbans de la nuit de J. Dassin (1950) - Les Fous du Roi de S. Zaillian (2006) - Gabrielle de P. Chéreau (2005) - Half Nelson de R. Fleck (2007) - Head-on de F. Akin (2004) - L'Heure d'été d'O. Assayas (2008) - L'Homme que j'ai tué d'E. Lubitsch (1932) - Imposture de P. Bouchitey (2005) - In the Cut de J. Campion (2003) - It's a Free World de K. Loach (2008) - Le Jardin des Finzi Contini de V. de Sica (1971) - La Jeune Fille à la perle de P. Webber (2004) - Une Jeunesse comme aucune autre de D. Hager (2006) - Je vais bien ne t'en fais pas de P. Lioret (2006) - Just a kiss de K. Loach (2004) - Lady Chance de W. Kramer (2004) - Lady Chatterley de P. Ferran (2006) - Lions et Agneaux de R. Redford (2007) - Un Long dimanche de fiançailles de J.P. Jeunet (2004) - Lucy de H. Winckler (2006) - Les Lumières du faubourg d'A. Kaurismäki (2006) - La Maison de M. Poirier (2007) - La Maison dans l'ombre de N. Ray (1951) - Ma Mère de C. Honoré (2004) - Maria pleine de grâce de J. Marston (2004) - La Mauvaise éducation de P. Almodovar (2004) - Les Mauvais joueurs de F. Balekdjian (2005) - Memory of Love de W. Chao (2009) - Michael Clayton de T. Gilroy (2007) - Million Dollar Baby de C. Eastwood (2005) - Mon nom est Tostsi de G. Hood (2006) - Monster de P. Jenkins (2004) - Mysterious skin de G. Araki (2005) - Naissance des pieuvres de C. Sciamma (2007) - Nathalie d'A. Fontaine (2004) - Les Noces rebelles de S. Mendès (2009) - Nue propriété de J. Lafosse (2007) - Osama de S. Barmak (2004) - Paranoid Park de G. Van Sant (2007) - Le Parfum de T. Tykwer (2006) - Le Pont des Arts d'E. Green (2004)

    Espionnage

    L'Affaire Cicéron de J.L. Mankiewicz (1952) - Casino Royale de M. Campbell (2006) - Espion(s) de N. Saada (2009)

    Fantastique

    L'Associé du diable de T. Hackford (1998) - Atomik Circus, le retour de James Bataille de D. et T. Poiraud - Big Fish de T. Burton

    Guerre

    Black Book de P. Verhoeven (2006) - Le Dernier samouraï d'E. Zwick (2004) - L'Ennemi intime de F.E. Siri (2007) - Indigènes de R. Bouchareb (2006) - Lust, Caution d'A. Lee (2008) - Mémoires de nos pères de C. Eastwood (2006)

    Historique / Biopic

    Les 55 jours de Pékin de N. Ray (1963) - Aviator de M. Scorsese (2005) - Buenos Aires 1977 d'A. Caetano (2007) - Coco avant Chanel d'A. Fontaine (2009) - Le Dernier Roi d'Ecosse de K. Macdonald (2007) - Il Divo de P. Sorrentino (2008) - The Duchess de S. Dibb (2008) - Frost / Nixon, l'heure de vérité de R. Howard (2009) - Good Night, and Good Luck de G. Clooney (2006) - J'ai vu tuer Ben Barka de S. Le Péron (2005) - Marie Antoinette de S. Coppola (2006) - La Môme d'O. Dahan (2007) - Munich de S. Spielberg (2006) - Public Enemies de M. Mann (2009)

    Policier

    36 quai des Orfèvres d'O. Marchal (2004) - Les Affranchis de M. Scorsese (1990) - American Gangster de R. Scott (2007) - Au bout de la nuit de D. Ayer (2008) - El Aura de F. Bielinsky (2006) - Bons Baisers de Bruges de M. McDonagh (2008) - La Chambre des morts d'A. Lot (2007) - Charade de S. Donan (1963) - Le Choix des armes d'A. Corneau (1981) - Collateral de M. Mann (2004) - Criminal de G. Jacobs (2005) - Le Dahlia noir de B. de Palma (2006) - Dans la brunme électrique de B. Tavernier (2009) - Le Dernier gang d'A. Zeitoun (2007) - Filatures de Y. Nai Hoi (2008) - Gomorra de M. Garrone (2008) - Le Grand alibi de P. Bonitzer (2008) - L'Heure zéro de P. Thomas (2007) - Les Infiltrés de M. Scorsese (2006) - Inside Man - L'homme de l'intérieur de S. Lee (2006) - Les Insoumis de C.M. Rome (2008) - Klute d'A. J. Pakula (1971) - Lady Jane de R. Guédiguian (2008) - Les Liens du sang de J. Maillot (2008) - La Mémoire du tueur d'E. van Looy (2004) - Memories of Murder de J. Bong (2004) - Mesrine: L'Ennemi public n°1 de J.F. Richet (2008) - Mesrine: L'Instinct de mort de J.F. Richet (2008) - MR 73 d'O. Marchal (2008) - La Nuit nous appartient de J. Gray (2007) - Ocean's Twelve de S. Soderbergh (2004) - Les Parrains de F. Forestier (2005) - Pars vite et reviens tard de R. Wargnier (2007) - Le Petit lieutenant de X. Beauvois (2005) - Le Prix de la loyauté de G. O'Connor (2008)

    Romance

    Chéri de S. frears (2009) - Et toi, tes' sur qui? de L. Doillon (2007) - Orgueil et préjugés de J. Wright (2006) - Paris je t'aime de Podalydès, Frères Coen, Van Sant, Assayas... (2005) - Les Poupées russes de C. Klapisch (2005)

    Science fiction

    Final Cut d'O. Naim (2005) - Immortel (ad vitam) d'E. Bilal (2004)

    Thriller

    11h14 de G. Marks (2004) - 13 Tzameti de G. Babluani (2006) - Les 3 jours du Condor de S. Pollack (1975) - 7h58 ce samedi-là de S. Lumet (2007) - Anthony Zimmer de J. Salle (2005) - Caché de M. Haneke (2005) - Crimes à Oxford d'A. de la Iglesia (2008) - Entre ses mains d'A. Fontaine (2005) - Exilé de J. To (2007) - Fenêtre secrète de D. Koepp (2004) - Gloria de J. Cassavetes (1980) - A History of Violence de D. Cronenberg (2005) - Hollywoodland d'A. Coulter (2006) - Inside Job de N. Winding Refn (2004) - L'Interprète de S. Pollack (2005) - Je suis un assassin de T. Vincent (2004) - Jeux de pouvoir de K. Macdonald (2009) - Lemming de D. Moll (2005) - Memento de C. Nolan (2000) - Mensonges d'Etat de R. Scott (2008) - The Mission de J. To (1999) - Ne le dis à personne de G. Canet (2006) - No Country for Old Men d'E. et J. Coen (2008) - Pour elle de F. Cavayé (2008) - Le Prestige de C. Nolan (2006) - Les Promesses de l'ombre de D. Cronenberg (2007)

  • DIOME Fatou

    Ecrivaine de langue française née en 1968 au Sénégal.

    f9569f1cf2e78c15c3ea2924b433a8af.gifLe Ventre de l'Atlantique (2003)

    Premier roman impressionnant de maîtrise, retraçant le parcours de l'auteure entre le Sénégal et la France, terre de tous les rêves africains. Décapant, drôle, sans concession et très instructif. Plus que tout très juste et émouvant. Un grand plaisir de lecture, à lire absolument.

    Note: 9/10

    Editeur: Anne Carrière ou Lgf en poche

  • OSMONT Stéphane

    Pseudonyme d'un énarque ayant longtemps travaillé dans de grandes entreprises et acquis une expertise financière, ce qui lui sert de support pour ses écrits.

    bc8f8372930990c3dcc6f20d53a5fd06.gifLe Capital (2004)

    Le livre explore sans pitié les vertiges de la bulle spéculative, sans concession pour les grands patrons et leur ego démesuré. Sarcastique, vertigineux et mention spéciale pour Jean-Marie Colombani (pour Ghislaine). Bien fichu, du suspens, du rythme, mais la fin dérape un peu, c'est exagéré et le ton perd de sa finesse. Dommage.

    Note: 6/10

    Editeur: Lgf

  • Torremolinos 73

    25713770d521dc2d1ba10b20e71c83ce.jpgAvec: Javier Camara, Candela Pena

    Réalisateur: Pablo Berger (Espagne)

    Année: 2005

    Comédie dramatique. Histoire vraie et c’est difficile à croire : dans les années 70, un vendeur d’encyclopédie à domicile se voit faire une proposition par son employeur dont la société est en difficulté financière ; il s’agit de tourner une soit disant encyclopédie sur la reproduction destin&e aux pays scandinaves….ce qui veut en fait dire se filmer pendant que ta-ga-da-tsoin-tsoin. Le couple accepte…et ce film retrace donc leur aventure improbable qui est drôle mais aussi émouvante dans la naïveté des personnages et dans les difficultés qu’ils rencontrent. A voir absolument !!

    Note: 9/10
  • 7h58 ce samedi-là

    e3b15d384c8e7e9e6ccb8e1a2845686d.jpgAvec: Philip Seymour Hoffman, Ethan Hawke

    Réalisateur: Sydney Lumet (EU)

    Année: 2007

    Thriller / Drame. Un sujet de film original : le braquage de la bijouterie familiale par deux frères. L’action va tourner au drame et la famille sera décimée. A 83 ans, Lumet signe un film extraordinaire, suspens, action, manipulation et rebondissements sont au rendez-vous. Un thriller noir exceptionnel. Attention chef d’œuvre.

    Note: 10/10

  • A tout de suite

    medium_18399527.jpgAvec: Isild le Besco

    Réalisateur: Benoît Jacquot (France)

    Année: 2004

    Drame. Le film retrace l'histoire vraie de cette jeune fille bourgeoise qui va suivre un "voyou" à la suite d'un hold-up sanglant. La cavale dure deux ans, dans les années 70. Le film est en noir et blanc, centré  sur Isild le Besco. Silences intenses, on les suit jusqu'au bout et c'est vraiment bien. Particulier mais très réussi. A voir.

    Note: 8/10

  • Moi, toi et les tous les autres

    medium_18441060.2.jpgAvec: Miranda July, John Hawkes

    Réalisatrice: Miranda July (EU)

    Année: 2005

    Comédie. J’ai adoré ce film, voilà. Il n’y a pas d’action, pas d’intrigue, pas vraiment de scénario… mais c’est le bonheur! Un bonheur de ces moments de poésie dans une vie simple (= tranquille pour les tordus du ciboulot) et c’est chouette! Non, je n’ai pas fumé la moquette! Les images sont belles, les acteurs extras, c’est drôle et émouvant; on est ravi de voir un film américain non stéréotypé, original, décalé… allez, j’ose, j’ose pas… bref « intelligent »… et comme les block busters (ça s’écrit comment ce truc?) ne nous y ont pas habitué. A voir absolument. Caméra d’Or et Prix de la Critique à Cannes, International Filmmaker's Award au festival de Sundance 2005, excusez du peu!

    Note: 10/10