Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • MAY Peter (Ecosse)

    Ecrivain né à Glasgow en 1951. Ancien journaliste, puis scénariste, il vit maintenant en France et a été nommé membre honoraire de l'Association des écrivains de romans policiers à la section de Pékin.

    9782742765102.gifMeurtres à Pékin (The Firemaker - 1999)

    Des meurtres à Pékin (quoi je répète le titre? oui et alors), un tout jeune commissaire et une américaine légiste de son état venue donner des conférences. Ok, présenté comme ça, ce n'est pas bien excitant, et pourtant. Une intrigue intéressante pour un roman très bien fichu avec un sujet très actuel. Passons sur la nécessaire amourette tartiflette des deux héros, outre l'intrigue, l'intérêt réside aussi dans la description du quotidien chinois, du choc des cultures... ne jamais faire perdre la face à un chinois, on ne le répétera jamais assez! Recommandé.

    Note: 8/10

    Editeur: Babel noir

  • L'Heure zéro

    e64efd5349b19d4284cc253ba7347763.jpgAvec: Danielle Darrieux, François Morel 

    Réalisateur: Pascal Thomas (France)

    Année: 2007

    Policier. S'attaquer à l'adaptation d'un roman d'Agatha Christie peut-être risqué: la preuve est faite par Pascal Thomas.... qui partait pourtant avec des atouts de premier choix: une intrigue intéressante, une pléiade d'acteurs, une jolie maison en Bretagne, très bien filmée d'ailleurs. Au résultat nous avons un film qui a du mal à commencer, ensuite c'est pas mal puis plouf, ça retombe, la mise en scène s'enlise et le dénouement est indigeste. Mon tout est interprété par des acteurs en petite forme à l'exception de Danielle Darrieux, toujours exceptionnelle et des seconds rôles, impeccables. Raté... au final, un téléfilm gentillet sans plus.

    Note: 3/10

  • Frost / Nixon, l'heure de vérité

    19007273.jpgAvec: Frank Langella, Michael Sheen

    Réalisateur: Ron Howard (EU)

    Année: 2009

    Historique / Drame. Etonnant que ce film ait été réalisé par Ron Howard qui avait précédemment commis le Da Vinci Code... mais le mystère s'explique quand on apprend que le scénariste n'est autre que Peter Morgan (The Queen, Le Dernier roi d'ecosse). Un huis clos d'exception, porté par des acteurs qui ont interpreté le rôle deux ans au théâtre. Sobre, efficace et surtout très instructif. Du théâtre filmé, certes, mais d'excellente facture. A voir absolument.

    Note: 9/10

  • Le Dernier Roi d'Ecosse

    medium_18737350.jpgAvec: Forest Whitaker, Gillian Anderson

    Réalisateur: Kevin Macdonald (GB)

    Année: 2007

    Drame / Historique / Biopic. Inspiré d'un roman, ce film dépeint le passage en Ouganda d'un jeune médecin sous le règne dictatorial d'Idi Amin Dada dans les années 70. Ayant lu un livre sur ce régime, j'ai été assez aidée quant aux faits et surtout à la paranoïa et à la folie du Dernier Roi d'Ecosse ainsi qu'il s'était lui-même baptisé. Un film fort et extrêment bien construit, Whitaker habite son personnage et mérite amplement l'Oscar qui lui a été décerné. Pour mémoire, un documentaire sur Amin Dada réalisé par Barbet Schroeder est à voir.

    Note : 10/10

  • Mémoires de nos pères

    medium_18674322.jpgAvec: Ryan Philippe, Adam Beach

    Réalisateur: Clint Eastwood (EU)

    Année: 2006

    Guerre / Historique / Drame. Film fleuve très bien filmé, Eastwood connaît son affaire c’est sûr. L’intérêt réside dans le parcours de ces héros qui n’en sont pas selon eux et dans le symbole de cette photo. De même, en voyant le générique de fin et les photos qui ont inspiré Eastwood, on ne peut qu’apprécier le travail de recherche, la précision du détail…bref, côté réalisation image impec, reconstitution impressionnante mais construction un peu complexe à mon sens, donc on se perd un peu et des longueurs. Autres bémols : scènes de guerre trop répétitives (écueil évité par Indigènes) et l’acteur qui joue l’indien n’est franchement pas convaincu on peut même dire qu’il joue comme une savate! Au final, un beau travail historique mais les personnages ne m’ont pas touchée, pas d’émotion. Mitigé.

    Note: 6/10

  • OSS 117: Rio ne répond plus

    19057746.jpgAvec: Jean Dujardin, Louise Monot

    Réalisateur: Michel Hazanavicius (France)

    Année: 2009

    Comédie / Espionnage. J'avais beaucoup aimé le premier, exagéré mais marrant. Seulement là, ce n'est plus exagéré, c'est tout bonnement lourd et très con. Certes, il y a de bonnes répliques, Dujardin fait tout ce qu'il peut, les références se multiplient (trop pour un seul film). Un bon sujet, un bon acteur, des bonnes répliques n'empêchent pas un bon scénar et c'est là que le bât blesse. Au début rigolo, puis de moins en moins et ensuite du grand n'importe quoi, quant à la fin, je ne sais pas, suis partie lâchement au bout d'une heure tellement de connerie venant à bout de ma patience. Un nanar bien de chez nous.

    Note: 3/10

  • La Journée de la jupe

    19055077.jpgAvec: Isabelle Adjani, Denis Podalydès

    Réalisateur: Jean-Paul Lilienfeld (France)

    Année: 2009

    Comédie dramatique. J'avoue être assez partagée sur ce film. Ce n'est pas désagréable à regarder, au contraire, bien écrit, les répliques fusent et sont destinées à faire rire. Les acteurs sont impeccables avec une Adjani des grands jours, les gosses affreux, insupportables, indécrassables, ok, justement... n'est-ce pas trop forcer le trait et additionner les clichés? Le scénario est quant à lui bancal et le film ne tient pas la route jusqu'au bout, bien dommage car la fin est ratée. Au final, un sentiment désagréable, plaisant à voir mais sans espoir et on se rappelle du merveilleux film l'Esquive sur fond non pas de Molière mais de Marivaux et c'était autrement meilleur. On peut tout de même reconnaitre que le réalisateur ne tombe pas dans le politiquement correct, loin de là!

    Note: 5/10

  • Chéri

    19072600.jpgAvec: Michelle Pfeiffer, Rupert Friend

    Réalisateur: Stephen Frears (GB)

    Année: 2009

    Romance. Des décors sublimes pour cette adaptation d'un roman de Colette qui navigue dans l'univers des cocottes de la grande époque. Servi par d'excellents acteurs, des dialogues savoureux tout en piques et une Michelle Pfeiffer magnifique, face à Kathy Bates exceptionnelle, face à face féminin très juste. Fort plaisant à regarder, certes, mais malgré tout il manque un petit quelque chose... tout cela est trop sage, lisse et fait pâle figure au souvenir des Liaisons Dangereuses, véritable chef d'oeuvre.

    Note: 7/10

  • Le Pont des Arts

    25b2bdbb5885ff5e2bfefea078aad4a3.jpgAvec: Natacha Régnier, Denis Podalydès

    Réalisateur: Eugène Green (France)

    Année: 2004

    Drame. Film particulier, univers complètement décalé, loufoque, oups pardon, baroque. Assez drôle surtout au début, le temps de s'habituer aux "liaisons" de diction... à part ça, acteurs extras, Podalydes délicieusement odieux, musique magnifique (baroque), dialogues décapants (j'adore le ton plat du "Je t'aime" d'un des acteurs, ce à quoi lui réponds sa copine agréable philo: "Tu te disperse, Pascal".... poilant, il n'y a pas à dire!). Bref, beaucoup de "pourquoi", questions baroques et philos mais avec beaucoup d'humour... il faut aimer!

    Note: 6/10

  • A History of Violence

    medium_18449721.jpgAvec: Viggo Mortensen, Maria Bello

    Réalisateur: David Cronenberg (EU)

    Année: 2005

    Thriller. De David Cronenberg qui est loin d’être mon réalisateur préféré depuis « Crash ». Alors… c’est pas mal, mais c’est très loin de mériter le battage médiatique qui le porte aux nues. Côté réalisation, pas de problème, c’est rythmé, les acteurs sont à la hauteur, le sujet itou… mais côté scénario ça pêche pas mal malgré un bon début. Je trouve que ça ne tient tout simplement pas la route, autant les personnages secondaires sont travaillés, autant les personnages principaux ne sont qu’esquissés, sans une réelle analyse psychologique suite à cette violence (surtout pour le père et le fils)… dommage. Il nous reste quand même, mesdemoiselles ce cher Viggo, ouah… pas à dire, miam miam!! Moyen.

    Note: 5/10