Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le Dernier nabab

    medium_derniernabab.jpgAvec: Robert de Niro, Jack Nicholson

    Réalisateur: Elia Kazan (EU)

    Année: 1977

    Drame. Pour le dernier film d'Elia Kazan, distribution exceptionnelle: Robert Mitchum, Robert de Niro, Jeanne Moreau, Tony Curtis et pour les seconds rôles: Jack Nicholson et Angelica Huston, qui dit mieux ? Cerise sur le pudding, c'est une adaptation d'un roman de Fitzgerald... merveilleuse peinture du Hollywood côté administratif, pas de fin, mais superbe fresque.

    Note: 7/10

  • Le Héros de la famille

    medium_18699304.jpgAvec: Gérard Lanvin, Catherine Deneuve

    Réalisateur: Thierry Klifa (France)

    Année: 2006

    Comédie dramatique. Des paillettes en veux-tu en voilà pour un scénario en pacotille. Clichés, longueurs, pathos, tout le monde il est un peu méchant mais surtout très gentil au fond. C'est niais à souhait malgré une brochette d'acteurs impressionnante. Une comédie bien à la française, en toc. Vain et inutile.

    Note: 0/10

  • Podium

    medium_18371828.jpgAvec: Benoît Poelvoorde, Jean-Paul Rouve

    Réalisateur: Yann Moix (France)

    Année: 2003

    Comédie. Et, oui, je suis allée le voir... bon franchement sujet en or, sympa, dynamique, acteur formidable... bref, cela aurait juste mérité un vrai travail sur le scénario entre autres, quelques bonnes répliques ne suffisent pas et il y a même des longueurs, en gros ça manque de finesse. Pourtant ça ne commence pas trop mal avec des images d'archives émouvantes (incroyable comment il pouvait faire des bonds sur scène, me demande à quoi il carburait!).  Mais tout retombe rapidement comme un soufflé raté, tandis que JP Rouve en Polnareff est désopilant.

    Commentaire d'Anne-Claire & Xavier:

    "Evidemment, parce que tout le monde en parle et que Pooelvorde est toujours génial... mais tout de même. Beaucoup de petites anecdotes, et une histoire pas si drôle que ca. En revanche, un travail de reconstitution fabuleux. Quelques bons éclats de rire. Les deux sosies sont géniaux, mais franchement, Julie Depardieu devrait vraiment changer de métier".

    Conclusion: je maintiens, il y a sûrement mieux à voir, disons bon divertissement mais on ne peut pas rajouter sans prétention quand on connaît un peu Yann Moix (plutôt pédant le bonhomme). Moyen, à voir selon votre degré d'exigence cinématographique.

    Note: 4/10

  • OSS 117, le Caire nid d'espions

    medium_18602612.jpgAvec: Jean Dujardin, Bérénice Béjo

    Réalisateur: Michel Hazanavicius (France)

    Année: 2006

    Comédie / Espionnage. Incroyable mais vrai, je l’ai vu! Ce n’était pas prévu, loupé une autre séance bref me voilà partie pour ce gros navet pensais-je, plus que rétive. Et, ô, divine surprise le navet se révèle être un nanar de grand art. J’ai apprécié le côté désuet, vieux film trop coloré, bien fait, le politiquement incorrect et… il faut bien le dire (pire, l’écrire!) Dujardin. Bref, le scénario tient la route, les dialogues itou, quelques longueurs pardonnables, les acteurs s’en donnent à cœur joie… sauf Bérénice Béjo qui joue comme une savate mais elle est si jolie… Conclusion : fort sympathique.

    Note: 7/10

  • Les Fous du Roi

    medium_18676702.jpgAvec: Sean Penn, Jude Law

    Réalisateur: Steven Zaillian (EU)

    Année: 2006

    Drame. Adaptation littéraire retraçant l’ascension politique et vertigineuse d’un « plouc » de Louisiane ainsi qu’il se qualifie. Le sujet vaut le détour, malheureusement, Sean Penn en fait un peu trop ainsi que le réalisateur qui surligne cette ascension (scènes de meeting redondantes… pour être sûr que le spectateur couillon ait bien suivi) pour ensuite écourter la chute et là justement, manque de clarté. Au final, le film manque d’envergure, l’action politique n’est analysée que sous un angle (ou candidat) unique, les personnages auraient mérité d’être plus travaillés. Bref, peut mieux faire. Eventuellement.

    Note: 4/10

  • Un jour en septembre

    medium_18461306.jpgRéalisateur: Kevin Macdonald (GB)

    Année: 1999

    Documentaire. Oscar du meilleur documentaire en 2000, à l'affiche en France en  2006 à l’occasion de la sortie de « Munich ». Commence en soulignant l’enjeu pour la délégation israélienne de participer à ces jeux, les derniers organisés par l’Allemagne ayant été ceux de Berlin en 1936, et puis le drame et l’incroyable inefficacité des services de police allemand (séquence hallucinante de cet ancien responsable rigolant à une scène cocasse selon lui, avec le recul comme il dit, on en reste scié). L’ancien responsable du Mossad était lui-même sidéré par leur inexpérience. Minutieux, éclairant, implacable, ce documentaire doit aussi son grand intérêt aux interviews des « acteurs » : forces de police, responsables politiques et surtout celle du seul terroriste survivant, on est presque soulagé qu’il n’ait pas été tué afin de retranscrire non pas ses regrets, il n’en a point, mais leur état d’esprit les ayant mené à cet acte. Salutaire.

    Note: 10/10

  • Memento

    35bcd0c1bd176d9a156947a21567d268.jpgAvec: Guy Pearce, Carrie-Ann Moss

    Réalisateur: Christopher Nolan (EU)

    Année: 2000

    Thriller / Policier. Sa femme a été assassiné, il a reçu un choc et n'a plus de mémoire "immédiate". Dans sa quête de vengeance, il est obligé de tout noter et la meilleure solution est même de se tatouer les choses les plus importantes. Le film fonctionne à l'envers avec des flash-back incessants et des scènes à "rebours"... bref à vouloir faire trop intelligent, le réalisateur se perd tandis que le mal de crâne pointe chez le spectateur. Au final, on se dit tout ça pour ça... et en plus même pas tout compris et pas envie de chercher. Fatiguant tout ça et un brin pédant. En tout cas les critiques sont sûrement plus intelligents que moi... un déluge de prix au Festival de Deauville... un mystère!

    Note: 4/10

  • Charlie et la chocolaterie

    8542ad94028fab78e3568a43c9d17683.jpgAvec: Johnny Deep, Freddie Highmore

    Réalisateur: Tim Burton (EU)

    Année: 2005

    Comédie / Fantastique. Adaptation d’un conte pour enfants… qui est peut-être bien mais n’a apparemment pas convaincu Tim Burton lui-même. L’histoire : euh… même pas envie de vous la raconter, pour ceux qui ne sont au courant de rien, z’ont qu’à lire quoi d’ailleurs? Télérama? Non, plutôt le résumé de l’Officiel, ça fera l’affaire. Bref, que dire? Cette fois-ci ça ne prend pas… enfin, si au début avec des candidats aux tickets d’or bien… croqués. Ensuite le film se transporte dans ladite chocolaterie et ça devient emmerdifiant au possible : des longueurs, tout est prévisible (ok, c’est un conte, mais on pourrait passer du bon temps en connaissant la suite??? et bien non, on s’ennuie ferme!), très moralisateur, normal aussi, mais le môme qui est censé être le gamin idéal est plutôt quelconque et pas drôle du tout, et oui, je sais, pas évident d’être bien sous tout rapport! Je m’égare… comme disait mon prof de dessin : inodore, incolore et sans saveur (un comble!).

    Note: 3/10

  • L'Heure d'été

    1354715996.jpgAvec: Juliette Binoche, Charles Berling, Jérémie Renier

    Réalisateur: Olivier Assayas (France)

    Année: 2008

    Drame. Une maison familiale, la mort de la mère et le passé resurgit avec quelques petits secrets inavoués. Et surtout les oeuvres du grand oncle (enfin je crois, je ne sais plus, quelle importance d'ailleurs!), bref des toiles prêtées par le Musée d'Orsay, voilà le seul intérêt du film. De bons acteurs, mais un scénario plutôt pauvre. Un film assez plat au final, ni désagréable, ni enthousiasmant, c'est lisse, assez distant car on ne s'attache pas aux personnages. Il n'en reste pas grand chose, j'aurais préféré un documentaire sur les artistes dont les oeuvres sont visibles dans le film. Moyen moins.

    Note: 4/10