Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • FAWER Adam (EU)

    Ecrivain né en 1970 à New-York.

    9782757800058.gifImprobable (2005)

    Un vrai bon polar bien moderne qui mêle science-fiction et courses poursuites. Suite à une énième crise d'épilepsie, David, joueur de poker invétéré, accepte de suivre un traitement médical expérimental. Entre médecin ripoux, espions en tous genres, on se balade du Traité de mécanique céleste au démon de Laplace en passant par un cours sur les probabilités et autres théories philosophiques... si, si... donc on ne peut éviter l'aspect lourd et indigeste de ces théories expliquées (vulgarisées) aux néophytes dans un polar ce qui donne des pages pompeuses et agaçantes. Malgré cela le polar tient bien la route et se dévore d'une traite.

    Note: 8/10

    Editeur: Points Thriller

  • ETTETH Ravi Shankar (Inde)

    Ecrivain né en 1960 dans le Kerala (Inde), directeur d'un magazine, dessinateur de presse et graphiste.

    9782757805800.gifLa Couleur du deuil (2004)

    Un diplomate est assassiné... une commissaire et un civil sont chargés de l'enquête. L'unique intérêt du bouquin: découvrir un peu la société indienne. Pour le reste, les personnages "bons" sont parfaits, beaux, en forme mais avec un passé lourd (ben oui, tout n'est pas rose) et bien sûr ils vont tomber amoureux et s'unir contre le méchant qui tue... Tartiflette au possible, culcul la praline et compagnie, tout ce que je déteste. Pas loin de Bollywood finalement... mais très loin du polar!

    Note: 2/10

    Editeur: Points Policier

  • Sauvez le tigre

    19209364_jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20091207_054548.jpgAvec: Jack Lemmon, Jack Gilford

    Réalisateur: John G. Avildsen (EU)

    Année: 1972

    Drame. Le quotidien de Harry, la cinquantaine, patron d'une maison de prêt-à-porter. Au bord de la faillite, il fait le point sur sa vie et revoit ses années de jeunesse quand il était soldat et toutes les horreurs de la guerre. Quelques heures de sa vie avec une fuite en avant vertigineuse, une amertune palpable portée par une Jack Lemmon exceptionnel dont ce fût le meilleur rôle - Oscar du Meilleur Acteur. Peinture intéressante de l'Amérique des années 70, entre petites combines et présence de la Mafia. Un grand film triste.

    Note: 9/10

  • Cria Cuervos

    18701435_jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20061211_022939.jpgAvec: Géraldine Chaplin, Ana Torrent

    Réalisateur: Carlos Saura (Espagne)

    Année: 1976

    Drame. Une grande maison bourgeoise à Madrid, le quotidien de trois filles suite au décès de leurs parents, élevées par leur tante peu sympathique et une grand-mère handicapée. Ana refuse le monde des adultes et reste dans ses rêves où elle voit "imagine" voir sa mère. Témoignage intéressant du franquisme, grande sensibilité quant à la retranscription du monde de l'enfance et une merveilleuse petite actrice avec de grands yeux. Le film est porté par la chanson "Porque te vas", cependant le film a tout de même vieillit et malgré une grande maîtrise, les longueurs - langueurs ennuient le spectateur. Impression mitigée. Grand prix Spécial du Jury à Cannes.

    Note: 7/10

  • L.627

    afte_jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20030205_125139.jpgAvec: Didier Bezace, Jean-Roger Milo

    Réalisateur: Bertrand Tavernier (France)

    Année: 1992

    Policier. Le parcours d'un flic qui croit à son métier malgré tout... malgré surtout les conditions de travail catastrophiques. Le film met un peu de temps à se mettre en place avec le passage du flic dans deux services avant d'atterrir aux stups, ce qui a pour but de souligner certaines inepties administratives ainsi qu'un clientélisme, film militant donc. Ensuite le quotidien de cette équipe des stups pourvue de bonne volonté mais dépourvue de moyens, sans compter le manque de reconnaissance du travail effectué. Excellents comédiens, parti pris très clair mais intéressant qui a fait des vagues à la sortie du film car à la limite du documentaire. A part la mode vestimentaire, film qui a très bien vieillit et malheureusement toujours d'actualité.

    Note: 8/10

  • The Proposition

    19195317_jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20091106_041358.jpgAvec: Guy Pearce, Emily Watson

    Réalisateur: John Hillcoat (Australie, GB)

    Année: 2005

    Western / Drame / Policier. L'Australie, fin du XIXe, les colons venus civiliser le bush australien... mais quelques blancs sont eux-mêmes des criminels et se cachent dans les montagnes. Suite à un deal avec le Capitaine du coin, un homme devra tuer son aîné pour épargner son cadet. Un film âpre à l'image de ces paysages rougeoyants magnifiques, aucune concession ni angélisme quant au comportment des colons vis à vis des aborigènes. Violent, porté par une musique superbe, un scénario aux petits oignons, des acteurs parfaits... du grand art, rien à redire. J'aime.

    Note: 10/10

  • Quantum of Salace

    18996228.jpgAvec: Daniel Craig, Olga Kurylenko

    Réalisateur: Marc Foster (EU, GB)

    Année: 2008

    Action / Espionnage. Encore un James Bond avec Daniel Craig, miam, miam me disais-je. Oui mais non. C'est d'un plat sidérant, prévisible, après une course-poursuite en voiture, et bien ensuite c'est en avion, puis en bateau ou dans l'autre sens je ne sais plus et ça n'a aucune importance, d'ailleurs rien n'a d'importance parce que de toute façon il n'y pas de scénario et encore moins d'intrigue, on ne comprend pas ce qui le fait cavaler comme ça, c'est assez obscur. Et puis Amalric en grand méchant qui se bat c'est juste ridicule. Et puis tout ça est long, très long, j'aime bien James, mais là, non.

    Note: 2/10

  • PADGETT Abigail (EU)

    Ecrivaine américaine née en 1942, Abigail Padgett est une ancienne enquêtrice judiciaire pour le comté de San Diego, Californie. Elle travaille maintenant comme avocate pour les personnes ayant des troubles mentaux. Elle a une passion pour la préservation du désert et pour les cultures indigénes d’amérique.

    9782743615864.gifPetite tortue (1995)

    Une enquête de Bo Bradley, assistante de service social au service de protection de l'enfance de San Diego. Apparemment le 5e opus de la série. L'intérêt réside dans le côté culturel avec cet enfant maya qui a échappé à un empoisement. Pour le reste, pas mal fichu, bon rythme, il est polar bien classique sans grand suspens mais sympathique. Pour les amateurs du genre. 

    Editeur: Rivages Noir

  • CHALANDON Sorj

    Ecrivain né en 1952, d'abord journaliste au quotidien Libération de 1974 à février 2007. Membre de la Presse Judiciaire, grand reporter puis rédacteur en chef adjoint, ses reportages sur l'Irlande du Nord et le procès de Klaus Barbie lui ont valu le Prix Albert-Londres en 1988.

    9782253126393.gifMon traître (2008)

    Spécialiste de l'Irlande du Nord, Sorj Chalandon raconte ici 30 ans de cette histoire et surtout le parcours de cet ami qui s'avèrera être un traître. Pour prendre de la distance, il crée un personnage, modifie les noms et quelques dates, il n'en demeure pas moins la violence de cette guerre larvée, le quotidien noir et gris et cette haine du voisin. L'écriture est belle, simple concise et le livre commence par "la première fois que j'ai vu mon traître...", car ce traître n'a pas seulement trahi sa patrie, les siens mais aussi son ami. Incontournable.

    Prix Jean Freustié. Prix Joseph Kessel. Prix Marguerite Puhl-Demange. Prix Simenon. (Prix littéraire de la ville des Sables d'Olonne). Prix Gabrielle d'Estrées. Prix Lettres Frontière 2008.

    Note: 9/10

    Editeur: Ldp - Roman poche

  • Fellini, la Grande Parade

    Fellini_DolceVita1.jpgMusée: jeu de Paume jusqu'au 17 janvier 201

    Ah, l’univers féminin de Fellini, des fesses et des nichons en veux-tu en voilà!! Passionnant de découvrir les esquisses et caricatures de ce cinéaste génial… le dessin d’Anita Ekberg vaut son pesant de cacahuètes!! Une expo très agréable, des images, des croquis, des textes pour expliquer la création fellinienne. L’incontournable Dolce Vita sous toutes les coutures et on ne va pas s’en plaindre et quelques joyaux comme un certain casting de fesses, je ne vous en dis pas plus, courrez-y! Expo qui est doublée de la sortie des films de Fellini dans quelques salles parisiennes, à voir ou à revoir.

    Note: 10/10

  • Bien des choses

    sp_30531_g.jpgAuteur: François Morel

    Acteurs: François Morel, Olivier Saladin

    Théâtre: la Pépinière, jusqu'au 31 décembre 2009

    Comédie. Ils sont deux sur scène à se lire des cartes postales. Au fur et à mesure, à travers celles-ci se dessine l’histoire ou plutôt le quotidien de quelques couples de beaufs en vacances. Le concept est périlleux mais tient la route grâce à la finesse du texte. Quelques petites baisses de tension… mais mon tout emporte la mise !

    Note: 7/10

  • Hors piste

    sp_31507_g.jpgAuteur: Eric Delcourt

    Acteurs: Eric Delcourt ou Olivier Bouana , Yves Massari...

    Théâtre: Fontaine, jusqu'au 2 janvier 2010

    Comédie. Sur proposition de Jérôme, nous sommes donc allés voir ce fameux spectacle qui a déjà attiré plus de 140 000 spectateurs, si si c’est vrai !! L’histoire… et bien Thomas qui a fait fortune invite des vieux potes en we dans sa maison des Pyrénées (les Alpes c’est over je vous informe), et là c’est le début du dérapage ! bien fichu, rythmé, on ne s’ennuie pas une minute, des dialogues incisifs, des comédiens extras (surtout une comédienne), on s’amuse et c’est top. Fortement conseillé pour une petite soirée sympa.

    Note: 8/10

  • Le Vilain

    19181960_jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20091012_034635.jpgAvec: Albert Dupontel, Catherine Frot

    Réalisateur: Albert Dupontel (France)

    Année: 2009

    Comédie. Un braqueur en cavale finit par aller se planquer chez sa mère et revient après 20 ans d'absence. Je n'avais pas vu le précédent film de Dupontel... là, on rentre dans son univers sur les chapeaux de roues avec une course poursuite improbable. Le tout s'enchaîne à bon rythme et c'est franchement poilant. Catherine Frot est extra en maman bigote et tarte. Loufoque, incorrect... en un mot délicieux!!

    Note: 8/10

  • In the Loop

    19182247_jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20091013_115418.jpgAvec: James Gandolfini, Peter Capaldi

    Réalisateur: Armando Iannucci (GB)

    Année: 2009

    Comédie. Iannucci imagine les dessous peu glorieux qui ont mené au vote de la guerre en Irak et surtout des relations entre british et américains... c'est tout simplement décoiffant!! Le pire étant qu'il se serait approché de près de la réalité... bref, du véritable politiquement incorrect comme nos amis les grands-bretons savent le faire sur des sujets d'actualité. Mon tout est servi par des acteurs impecs, j'adore même si c'est assez déprimant sur le fond, je vous le concède...

    Note: 9/10

  • DUGAIN Marc

    Ecrivain français né au Sénégal en 1957.

    9782070314409.gifHeureux comme Dieu en France (2002)

    Pierre, jeune homme tranquille et a priori peu téméraire fête ses 20 ans en 1941. Son père, communiste convaincu, le fait mourir officiellement pour le faire rejoindre la clandestinité et la Résistance. Il deviendra un héros malgré lui pour ensuite courir après l'image de sa chef de réseau arrêtée avant lui. Roman puissant et sans concession, pourvu d'un héros qui n'a rien de chevaleresque au contraire mais qui analyse froidement les évènements et le quotidien de la guerre. Un roman court et fort servi par une belle plume. Recommandé.

    Note: 8/10

    Editeur: Folio - Roman poche

  • L'Enfer d'Henri-Georges Clouzot

    19184385_jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20091016_033111.jpgAvec: Romy Schneider, Serge Reggiani

    Réalisateurs: Serge Bromberg et Ruxandra Medrea (France)

    Année: 2009

    Documentaire. Docu-fiction fascinant et très bien fichu qui retrace l'enfer sans jeu de mot de ce tournage qui n'aboutira jamais si ce n'est à l'épuisement de son acteur et de son réalisateur. Romy est sublime, Clouzot fou, Reggiani à bout de nerfs et tout le staff... perdu! Malheureusement beaucoup de participants ont aujourd'hui disparu mais les auteurs ont réussi à faire des interviews intéressantes et constructives. Le sujet passionnant d'un homme qui devient fou de jalousie fût finalement adapté par Chabrol avec Emmanuel Béart et François Cluzet, de manière beaucoup plus conventionnelle que l'aurait pu l'être le film de Clouzot qui devait révolutionner le cinéma.

    Note: 9/10

  • Rapt

    19182590_jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20091013_051249.jpgAvec: Yvan Attal, Anne Consigny

    Réalisateur: Lucas Belvaux (France)

    Année: 2009

    Drame / Thriller. Librement inspiré de l'enlèvement du baron Empain dans les années 80, le rapt d'un riche homme d'affaires, sa détention, l'étalage de sa vie privée par les médias et sa libération. Tout ce qui concerne l'enlèvement et la capture est passionnant et porté par Yvan Attal, excellent. Malheureusement le réalisateur est plus à l'aise des milieux ouvriers que chez la bourgeoisie et la mise en scène de cette partie est empesée, mal jouée avec des flics invraisemblables (ils semblent tout droit sortis de Science Po!!). Un bémol pour cet aspect et une mise en scène un peu trop lente... Lucas Belvaux n'en demeure pas moins un cinéaste très intéressant, auteur du formidable "La Raison du plus faible".

    Note: 7/10

  • Palais Royal!

    9a0872d1b17439c843a7437b16ff6ecc.jpgAvec: Valérie Lemercier, Lambert Wilson

    Réalisatrice: Valérie Lemercier (France)

    Année: 2005

    Comédie. Valérie Lemercier accompagnée d’une sacrée brochette d’acteurs. C’est sympathique: bonne idée, bon scénar, excellents acteurs… et voilà, pas de quoi en faire un plat non plus, ce n ’est pas un chef d’œuvre et je ne comprends pas les critiques dithyrambiques. Ca pêche côté réalisation, Valérie Lemercier s’aime beaucoup apparemment et ce, au détriment des autres rôles qui auraient mérité plus de place (les enfants par exemple) ; et pas au niveau non plus pour les dialogues, quelques échanges amusants (Lambert Wilson demandant à sa femme de se magner la chatte… désopilant isn’t it?), mais c’est tout. En résumé : un bon début (idée, acteurs) mais pas assez travaillé à la réalisation, peut mieux faire dit la maîtresse d’école. A voir pour passer un bon moment.

    Note: 5/10