Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Films C

  • Conviction

    19694525.jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20110314_053510 (1).jpgAvec: Hilary Swank, Sam Rockwell

    Réalisateur: Tony Goldwyn (EU)

    Année: 2011

    Drame / Thriller. Histoire vraie d'une soeur qui va devenir avocate pour faire liberer son frère accusé à tort d'un meurtre. Le film tient par la qualité de ses acteurs. Malheureusement le réalisateur se contente de la force du sujet et livre une mise en scène conventionnelle et plan plan, bien dommage!

    Note: 6/10

  • Cellule 211

    19474438.jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20100708_105844.jpgAvec: Luis Tosar, Alberto Amman

    Réalisateur: Daniel Monzon (Espagne)

    Année: 2010

    Thriller. Un film sous tension complète. Mutinerie dans une prison, et originalité, on se place du point de vue d'un gardien mais tout cela va basculer. Un scénario bien bouclé, des acteurs crédibles, une maitrise du rythme remarquable, la tension monte inexorablement jusqu'au clash. Noir, puissant, cru... du ciné, du vrai, on en redemande!!!

    Note: 10/10

  • Les Chevaliers du ciel

    18451645.jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20050928_040905.jpgAvec: Benoît Magimel, Clois Cornillac, Géraldine Pailhais

    Réalisateur: Gérard Pirès (France)

    Année: 2005

    Action. Un sous sous Top Gun (non mais regardez cette affiche!), imitation des films ricains à la française, un bon navet bien de chez nous. Aucun suspens, des dialogues à la noix, ça se prend très au sérieux pendant que le spectateur s'endort. Mais que sont allés faire ces trois bons acteurs dans cette guimauve aérienne??? Et ne parlons pas de Torreton, lui aussi égaré.

    Note: 0/10

  • Chloe

    19219894_jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20100104_114425.jpgAvec: Julianne Moore, Liam Neeson

    Réalisateur: Atom Egoyan (EU)

    Année: 2010

    Drame. Etonnant remake d'un film français "Nathalie" d'Anne Fontaine: une femme persuadée que son mari la trompe va embaucher une professionnelle. Beaucoup plus soft bien sûr, la prostituée se transforme en escort girl aux allures d'étudiante. Le film tient son intérêt dans les deux actrices assez troublantes. Mais la réalisation reste bien lisse et froide pour un sujet aussi sulfureux. Correct mais sans plus.

    Note: 6/10

  • Le Cercle rouge

    affiche_jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20021210_123514.jpgAvec: Alain Delon, Bourvil

    Réalisateur: Jean-Pierre Melville (France)

    Année: 1970

    Policier / Thriller. Réunion improbable d'un ancien détenu, d'un taulard en fuite et d'un ancien flic pour commettre le casse du siècle. En face, un flic qui va activer ses réseaux et leur tendre un piège. 2h30 pour suivre cette péripétie avare de paroles. Un film de mec, un sujet de mec, que des mecs. Du lourd, du bon... Melville à son apogée qui réussit à nous intéresser à des personnages dont on ne sait rien et dont au final on ne saura presque rien. C'est tout de même un peu lent il faut bien le dire... même si le film a très bien vieilli. Unique bémol: Bourvil ne me plait pas du tout dans ce rôle, je le trouve peu crédible. Sinon c'est du classique incontournable.

    Note: 8/10

  • Cria Cuervos

    18701435_jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20061211_022939.jpgAvec: Géraldine Chaplin, Ana Torrent

    Réalisateur: Carlos Saura (Espagne)

    Année: 1976

    Drame. Une grande maison bourgeoise à Madrid, le quotidien de trois filles suite au décès de leurs parents, élevées par leur tante peu sympathique et une grand-mère handicapée. Ana refuse le monde des adultes et reste dans ses rêves où elle voit "imagine" voir sa mère. Témoignage intéressant du franquisme, grande sensibilité quant à la retranscription du monde de l'enfance et une merveilleuse petite actrice avec de grands yeux. Le film est porté par la chanson "Porque te vas", cependant le film a tout de même vieillit et malgré une grande maîtrise, les longueurs - langueurs ennuient le spectateur. Impression mitigée. Grand prix Spécial du Jury à Cannes.

    Note: 7/10

  • Le Concert

    19184889_jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20091019_013431.jpgAvec: Mélanie Laurent, Aleksei Guskov

    Réalisateur: Radu Mihaileanu (France)

    Année: 2009

    Comédie dramatique. Idée de départ très louable, un chef d'orchestre russe viré qui se retrouve homme de ménage pour des raisons politiques bien sûr. Bref, par une accumulation de circonstances, il a l'occasion de faire un concert à Paris. Malheureusement la mise en scène dégouline de mièvrerie et aucun cliché ne nous est épargné et cerise sur le pudding avec un final total guimauve. Reste le concert lui-même et le bonheur d'écouter (et non pas de voir) Tchaïkovski. Donc si au moins cela peut faire découvrir cet immense compositeur à quelques-uns... ce sera le seul et unique bénéfice de ce film... oups, pardon, téléfilm.

    Note: 3/10

  • Caché

    ce73d1eaeb9caef43adb0d6193bfea64.jpgAvec: Juliette Binoche, Daniel Auteuil

    Réalisateur: Michael Haneke (France)

    Année: 2005

    Thriller / Drame. Mise en scène dépouillée, angoisse qui s’installe avec des cassettes filmant la vie du couple Auteuil – Binoche. Les scènes sont longues pour que le spectateur ressente le malaise des personnages… bref, rien à redire côté réalisation, c’est impeccable. Idem pour les acteurs et les dialogues. Une fin quelque peu déroutante qui peut gâcher le film pour les terre à terre comme moi qui aiment bien que les choses soient claires! Du grand art… malgré ce côté « moralisateur bon ton » qui m’agace quelque peu. Prix de la mise en scène au Festival de Cannes 2005.

    Note: 8/10

  • Le Caïman

    medium_18614707.jpgAvec: Silvio Orlando, Margherita Buy

    Réalisateur: Nanni Moretti (Italie)

    Année: 2006

    Comédie dramatique. Non, ce n’est pas un film sur Berlusconi, mais un film dans le film dont le sujet porte sur l’accession au pouvoir d’Il Cavaliere, vous suivez? Ca commence très bien, l’acteur principal est convaincu mais cela ne suffit pas, c’est brouillon, bavard… oserais-je dire en un mot italien? Le pauvre réalisateur de séries Z qui s’englue dans ses soucis financiers et familiaux et qui a un sursaut de génie en faisant le film d’une débutante sur Berlusconi, etc... Bref, la partie film sur la société italienne est intéressante mais le tout ne tient pas la route et se regarde trop le nombril, même pas subversif comme film, on attendait mieux d’un gaucho revendiqué!

    Note: 5/10

  • Calendar Girls

    medium_35586.jpegAvec: Helen Mirren, Julie Walters

    Réalisateur: Nigel Cole (EU)

    Année: 2003 

    Comédie. Au choix: tarte, nul, idiot, mièvre, voilà, c'est ça, mièvre. Encore une comédie de fin d'année anglo-saxonne, creuse et inutile, mais pourquoi suis-je allée voir ce navet ???

    Note: 0/10

  • La Californie

    medium_18679960.jpgAvec: Nathalie Baye, Roschdy Zem

    Réalisateur: Jacques Fieschi (France)

    Année: 2006

    Drame. Une brochette d’acteurs qui portent ce film, ils sont formidables et Nathalie Baye est exceptionnelle, bémol pour Roshdy Zem (il préfère sûrement jouer les héros que les petites frappes). Malheureusement le réalisateur n’est pas à la hauteur de ses comédiens et n’arrive pas à instaurer le suspens (problème de musique entre autres), trop timoré, il ne va pas jusqu’au bout et se complet à les filmer, les longueurs s’installent et on se détache, dommage ! Pour Nathalie Baye exclusivement.

    Note: 5/10

  • Caramel

    4475d77c08d22e29e87b2aa20225de25.jpgAvec: Nadine Labaki, Yasmine, Elmasri

    Réalisatrice: Nadine Labaki (Liban)

    Année: 2007

    Comédie dramatique. Le quotidien de cinq femmes à travers un intitut de beauté à Beyrouth. Univers féminin chaleureux et émouvant qui montre la vie malgré la guerre. Ce film est poétique, subtil, joyeux et triste à la fois, surtout servi par des comédiennes épatantes. Certes, quelques longueurs, peu d'action mais là n'est pas le propos du film que j'ai beaucoup aimé malgré ses faiblesses. Ne pas bouder son plaisir et voir ce beau film. En tout cas un début très prometteur pour un premier long métrage.

    Note: 7/10

  • Casino Royale

    d49a3cd23d0b62d425e5b21930d39c32.jpgAvec: Daniel Craig, Eva Green

    Réalisateur: Martin Campbell (EU,GB)

    Année: 2006

    Espionnage / Action. Loin, très loin des derniers "James" devenus mièvres et métrosexuels. Retour à l’œuvre de Fleming (dont je vous conseille la lecture, sympathique… me rappelle m’être fait attrapée en 3e, en cours de grec, scotchée par ma lecture, pas vu le prof s’avancer vers le fond!), bref un retour aux sources avec un Bond… blond! Plus sobre, viril, musclé (miam)… et vulnérable. Secondé par une espionne sublime (enfin juste sublime parce que son jeu, quoi, moi jalouse?) ; scénario bien ficelé, bon rythme, impec, malgré des cascades invraisemblables, je dis oui à ce James là ! Recommandé.

    Suite à ma chronique, voici le commentaire d'Emilien, pas du tout d'accord avec moi :

    Je dois te dire pour ma part que je n'ai pas eu le même jugement de Casino Royale que toi :-) En fervent amateur de Ian Fleming, il est vrai que j'ai souvent eu du mal à retrouver, dans les diverses adaptations sur grand écran, l'ambiance subtile, classieuse et les intrigues bien ficelées de bons romans d'espionnage qui avaient fait le succès de cet auteur (sauf peut-être avec "Bons Baisers de Russie", "Goldfinger" et "l'Homme au Pistolet d'Or"?). D'autant plus déçu que "Casino Royale les Eaux", un de ses premiers romans, offrait matière à un superbe film, pour peu que le réalisateur ait voulu un peu s'écarter des niaiseries à grand spectacle qui nous ont été servies depuis bien longtemps. Hélas, comme pour les autres, le choix a été vite fait de cacher derrière une débauche d'effets spéciaux, de cascades, (de pub) et de gadgets invraisemblables, un scénario d'une pauvreté accablante, dont seul le titre se rapprocherait de l'œuvre de Fleming. Après avoir lu un certain nombre de critiques plus encourageantes dans la presse, je suis donc sorti bien déçu de ce film... certes divertissant, mais tellement lourd et invraisemblable (le "self-défibrillateur" providentiel dans la boîte à gants... La cruche de service qui comme par hasard arrive au bon moment pour plugger le petit fil qui manquait...c'est quand même le summum). Côté acteurs, je suis d'accord sur l'intérêt d'un J Bond plus mâle et pour cela Daniel Craig offre une alternative appréciable (même si quelques années plutôt, dans les versions des années soixante, il aurait plutôt incarné le méchant Russe!), en revanche la pauvreté du rôle d'Eva Green est à la hauteur du personnage en lui même... Dire qu'elle a osé affirmer dans une interview qu'elle comptait "incarner une nouvelle image moins "objet" de la James BOND girl"... Hélas, il ne suffit pas de le dire, chère amie... En l'occurrence, elle n'a vraiment pas peur du ridicule sur ce coup là. Pourtant, des films comme " la Mémoire dans la peau" prouvent qu'il y a encore une place pour les films d'espionnage conciliant action, intrigue et réalisme... Alors pourquoi un tel gâchis?!

    Note: 7/10

  • Cérémonie secrète

    medium_18455413.jpgAvec: Elizabeth Taylor, Mia Farrow, Robert Mitchum

    Réalisateur: Joseph Losey (EU)

    Année: 1968

    Drame. Trio d'acteurs époustouflant. Une prostituée se rend sur la tombe de sa fille morte à l'âge de 10 ans et rencontre une jeune fille orpheline qui va la prendre pour sa mère. Huis clos particulier et vénéneux... inceste, folie et meurtre, rien que cela! Où l'on voit aussi Elisabeth Taylor roter (si, si) et se faire traiter de vache par Mitchum, désopilant! Magistral, à voir absolument.

    Note: 10/10

  • Ceux qui restent

    9ff05ae44471626e097f0ed5c98ffd32.jpgAvec: Emmanuelle Devos, Vincent Lindon

    Réalisatrice: Anne Le Ny (France)

    Année: 2007

    Drame. Sujet délicat traité avec une grande sensibilité et porté par des acteurs engagés et justes. Sans pathos, le film évite tous les écueils possibles et s'arrête à la chambre des malades. C'est bien filmé, de bons dialogues, quelques scènes biens vues. Cependant, le tout est tellement prévisible que cela gâche un peu l'ensemble, tandis que la relation père - belle fille est un poil trop caricatural. Ce film reste tout de même un très bon début.

    Note: 6/10

  • La Chambre des morts

    d0daecb8ef98c0a391d56b8e18b67e44.jpgAvec: Mélanie Laurent, Eric Caravaca

    Réalisateur: Alfred Lot (France)

    Année: 2007

    Policier / Thriller. Un polar bien de chez nous, un serial killer chez les ch'timis. Adaptation d'un polar de Franck Thilliez (prix SNCF 2007 du polar... à vous de juger), c'est pas mal fait, les acteurs sont biens, quelques scènes intéressantes... mais l'intrigue, à l'américaine, genre-style à la mode ne tient pas la route, on finit par s'ennuyer ferme. S'ensuivent des scènes exagérées, un final ridicule, à partir de la moitié du film, c'est pathétique. A voir à la télé... et encore!

    Note: 2/10

  • Changement d'adresse

    medium_18644324.2.jpgAvec: Emmanuel Mouret, Frédérique Bel

    Réalisateur: Emmanuel Mouret (France)

    Année:  2006

    Comédie / Romance. Ah, voilà un petit film sans prétention et fort sympathique ! Un charmant garçon qui découvre Paris et qui a la chance de tomber sur une colocataire quelque peu farfelue (blonde en somme) qui le console de ses déboires avec un autre charmante jeune fille. Bref, c’est léger et enjoué, très "frais", amusant, bien joué et bien ficelé, que demande le peuple ? A voir.

    Note: 7/10

  • Charade

    ccc9d176a0d3648b65d6bcd5a563144e.jpgAvec: Audrey Hepburn, Cary Grant

    Réalisateur: Stanley Donan (EU)

    Année: 1963

    Policier. A son retour de vacances, la belle Audrey découvre que son mari a été assassiné et son appartement fouillé, la police lui apprend par ailleurs que le défunt époux avait sûrement détourné un magot. S'ensuivent des rebondissements et quiproquos à tout va dans le Paris des années 60 avec des dialogues extra. Les acteurs exceptionnels, le tout n'a pas pris une ride, c'est un vrai bonheur.  Quand je pense que par hasard on avait loué le remake en dvd qq semaines plus tôt chez Régis "La vérité sur Charlie"... nullissime, comme quoi Hepburn et Grant sont indémodables!!

    Note: 8/10

  • Charlie et la chocolaterie

    8542ad94028fab78e3568a43c9d17683.jpgAvec: Johnny Deep, Freddie Highmore

    Réalisateur: Tim Burton (EU)

    Année: 2005

    Comédie / Fantastique. Adaptation d’un conte pour enfants… qui est peut-être bien mais n’a apparemment pas convaincu Tim Burton lui-même. L’histoire : euh… même pas envie de vous la raconter, pour ceux qui ne sont au courant de rien, z’ont qu’à lire quoi d’ailleurs? Télérama? Non, plutôt le résumé de l’Officiel, ça fera l’affaire. Bref, que dire? Cette fois-ci ça ne prend pas… enfin, si au début avec des candidats aux tickets d’or bien… croqués. Ensuite le film se transporte dans ladite chocolaterie et ça devient emmerdifiant au possible : des longueurs, tout est prévisible (ok, c’est un conte, mais on pourrait passer du bon temps en connaissant la suite??? et bien non, on s’ennuie ferme!), très moralisateur, normal aussi, mais le môme qui est censé être le gamin idéal est plutôt quelconque et pas drôle du tout, et oui, je sais, pas évident d’être bien sous tout rapport! Je m’égare… comme disait mon prof de dessin : inodore, incolore et sans saveur (un comble!).

    Note: 3/10

  • Chéri

    19072600.jpgAvec: Michelle Pfeiffer, Rupert Friend

    Réalisateur: Stephen Frears (GB)

    Année: 2009

    Romance. Des décors sublimes pour cette adaptation d'un roman de Colette qui navigue dans l'univers des cocottes de la grande époque. Servi par d'excellents acteurs, des dialogues savoureux tout en piques et une Michelle Pfeiffer magnifique, face à Kathy Bates exceptionnelle, face à face féminin très juste. Fort plaisant à regarder, certes, mais malgré tout il manque un petit quelque chose... tout cela est trop sage, lisse et fait pâle figure au souvenir des Liaisons Dangereuses, véritable chef d'oeuvre.

    Note: 7/10