Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Films E

  • Un Eté à Osage County

    335126.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpgAvec: Meryl Streep, Julia Roberts

    Réalisateur: John Wells (EU)

    Année: 2014

    Drame. De l'avantage et de l'inconvénient du théâtre filmé. Un huis clos étouffant servi par des dialogues ciselés et une brochette d'acteurs reconnus. Oui mais...ce n'est pas une pièce de Tennessee Williams et c'est là que le bât blesse. Les personnages sont exagérés, peu cohérents (entre les sœurs notamment), et c'est un enchaînement interminable du pire (secrets familiaux, enfance, inceste, tout y passe!), tandis que Meryl Streep en fait des tonnes. Conclusion: lourd et indigeste.

    Note: 4/10

  • L'Empire du milieu du sud

    19534036_jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20101005_024232.jpgRéalisateurs: Eric Deroo et Jacques Perrin (France)

    Année: 2010

    Documentaire. Film inédit de par ses images sur l'histoire du Vietnam ou plutôt de ses guerres incessantes, terre continuellement occupée par différentes puissances. Les images inédites sont fortes et bien agencées, accompagnées de la voix off de Jacques Perrin lisant des textes littéraires ou poèmes. Plus qu'un documentaire ce film choisit de montrer la puissance de résistance du peuple vietnamien. A voir comme une initation au Vietnam.

    Note: 9/10

  • L'Enfer d'Henri-Georges Clouzot

    19184385_jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20091016_033111.jpgAvec: Romy Schneider, Serge Reggiani

    Réalisateurs: Serge Bromberg et Ruxandra Medrea (France)

    Année: 2009

    Documentaire. Docu-fiction fascinant et très bien fichu qui retrace l'enfer sans jeu de mot de ce tournage qui n'aboutira jamais si ce n'est à l'épuisement de son acteur et de son réalisateur. Romy est sublime, Clouzot fou, Reggiani à bout de nerfs et tout le staff... perdu! Malheureusement beaucoup de participants ont aujourd'hui disparu mais les auteurs ont réussi à faire des interviews intéressantes et constructives. Le sujet passionnant d'un homme qui devient fou de jalousie fût finalement adapté par Chabrol avec Emmanuel Béart et François Cluzet, de manière beaucoup plus conventionnelle que l'aurait pu l'être le film de Clouzot qui devait révolutionner le cinéma.

    Note: 9/10

  • L'Echange

    18998102.jpgAvec: Angelina Jolie, John Malkovich

    Réalisateur: Clint Eastwood (EU)

    Année: 2008

    Drame / Thriller. Sujet très fort que celui-ci: la perte d'un enfant. Pire ensuite avec l'enfant retrouvé mais qui n'est pas le bon et le combat que va mener cette femme contre la police corrompue de Los Angeles dans les années 30... et c'est une histoire vraie! Eastwood retranscrit cette affaire dans un style classique et didactique. Conséquence on suit bien le drame, on est littéralement effaré par son contenu (tout de même hallucinant), ensuite "émotionné", et oui comment ne pas l'être? Mais mon tout est bien trop long et manque de punch, c'est lisse, trop lisse et quant à Angelina Jolie, belle comme du papier glacé, elle fait son maximum mais son jeu n'est pas suffisamment étoffé pour un tel récit. Moyen mais prenant de par l'histoire elle-même.

    Note: 6/10

     

  • The Edukators

    medium_18403605.3.jpgAvec: Daniel Brühl, Julia Jenstch

    Réalisateur: Hans Weingartner (Allemagne)

    Année: 2005

    Comédie dramatique. Ovni allemand décalé, déjanté, excellent. Trois jeunes révoltés s'introduisent de nuit dans des villas riches pour y bouleverser l'intérieur: meubles sens dessus dessous, canapé dans la piscine, le tout signé par un énigmatique message : "Le temps des vaches grasses est derrière vous"... un enchaînement improbable va les amener à kidnapper un de ces riches propriétaires. Drôle, décapant, subversif à souhait, j'adore!!

    Note: 8/10

  • L'Enfant

    medium_18430187.jpgAvec: Jérémie Renier, Déborah François

    Réalisateurs: Jean-Pierre et Luc Dardenne (France, Belgique)

    Année: 2005

    Drame. Palme d’Or à Cannes. Fidèle à leur cinéma, sujet abrupte d’un couple de gamins paumés avec en toile de fond une banlieue grise du nord… le drame avec la vente de l’enfant et l’inconscience de ce père-enfant. Terrible mais sublime, le film est magistral tout comme l’était « Rosetta » qui leur valut leur 1ère Palme d’Or (en fallait-il une seconde malgré tout ? m’est avis que non mais bon), bref, on suit ce parcours glauque à souhait et on s’attache aux personnages excellents sans juger ce geste, du moins la caméra tente de l’amender. Du grand art. Incontournable.

    Note: 10/10

  • L'Enfer

    9556d47dd455b19a1fba675ee209451c.jpgAvec: Emmanuelle Béart, Karin Viard

    Réalisateur: Danis Tanovic (France)

    Année: 2005

    Drame. Et oui, le titre se justifie pleinement : ce film est un enfer de platitude, de bêtises, de lourdeurs, on s’emmerde ferme et on se demande franchement comment de tels acteurs (Karine Viard , Emma nuelle Béart, Marie Gillain & co) ont pu se fourvoyer dans ce nanar (besoin de thunes ??). A fuir.

    Note: 1/10

  • L'Ennemi intime

    f8d0a1d26d057f83640c32b3f61aae29.jpgAvec: Benoît Magimel, Albert Dupontel

    Réalisateur: Florent Emilio Siri (France)

    Année: 2007

    Guerre / Drame. Dans la lignée d’Indochine, la Guerre d’Algérie et sa part d’ombre, les anciens de 39-45 qui se retrouvent ennemis, la torture, la napalm, une guerre qui ne dit pas son nom, ce qui est bien souligné par des extraits des infos de l’époque. Un scénario solide et bien étayé servi par une mise en scène sèche et radicale se revendiquant des meilleurs films de guerre américains. Des acteurs convaincants, l’ensemble fonctionne et c’est ce qu’on lui demande compte tenu du sujet. Malgré une fin moyenne, il fallait que ce film existe, voilà, c’est fait. A Voir.

    Note : 8/10

  • Entre adultes

    medium_18737295.jpgAvec: Edith Mérieau, Vincent Dubois

    Réalisateur: Stéphane Brizé (France)

    Année: 2007

    Comédie dramatique. Une véritable surprise que ce petit film. La caméra filme l'intimité de plusieurs couples, les espoirs féminins, les mensonges masculins (un parti pris moi?), les séparations, tromperies et retrouvailles. Les dialogues sont ciselés, les situations "réelles", le scénario impeccable et surtout des acteurs exceptionnels: tellement justes que le film pourrait faire croire à un documentaire. Sensible, émouvant, triste et drôle... la vie en somme. A voir absolument.

    Note: 10/10

  • Entre ses mains

    medium_18440318.jpgAvec: Isabelle Carré, Benoît Poelvoorde

    Réalisatrice: Anne Fontaine (France)

    Année: 2005

    Thriller / Drame. Par où commencer?? Et bien la réalisatrice sait choisir ses acteurs et les diriger. Isabelle Carré et Benoît Poelvoorde sont impeccables. Isabelle Carré (elle a un petit quelque chose de Sabine Azéma je trouve… mais je m’égare) travaille dans les assurances et rencontre suite à un sinistre le Benoît. Pour les détails, la nénette se pointe sur un dégât des eaux en talons aiguilles… mais bon je n’insiste pas (là, à cette lecture, j’en connaît qui s’étranglent : mais c’est l’hôpital qui se moque de la charité!!! Oui, mais moi, sur place, il n’y a pas de dégât des eaux, na!), bref, elle déambule tout le film sur ses talons aiguilles et s’amourache du véto le tout avec en fond un tueur en série. La question, le tueur, il aime les talons aiguilles?? Et bien je ne vous le dirai pas, non mais! Ah, vous voulez mon avis?? Bien mais un petit bémol pour la fin du film et la réalisation, un tel sujet aurait pu donner une ambiance plus angoissante, étouffante, et ça reste un peu lisse, gentil… bourgeois en somme.

    Note: 6/10

  • Espion(s)

    19033819.jpgAvec: Guillaume Canet, Géraldine Pailhas

    Réalisateur: Nicolas Saada (France)

    Année: 2009

    Espionnage / Thriller. Aux antipodes de James Bond et bien plus réaliste que "Secret d'Etat" qui pêchait trop de ce côté, un bon film avec une intrigue bien ficelée, des acteurs impecs. C'est sobre et efficace, noir ou plutôt gris, triste et juste. Un excellent premier film très maîtrisé malgré quelques longueurs.

    Note: 7/10

  • L'Esquive

    medium_18370241.jpgAvec: Osman Elkharraz, Sara Forestier

    Réalisateur: Abdellatif Kechiche (France)

    Année: 2004

    Comédie dramatique. Pour commencer ça écorche méchamment les oreilles, on peut mettre dans une seule phrase tous les mots employés: "Vas-y mon frère, j'vais te niquer... p'tain tu le kif ou pas??" désolée, pour l'orthographe, je ne sais pas vraiment comment tout cela s'écrit ! Le tout sur un ton agressif, un vrai bonheur ! Au delà de ça, véritable film-docu sur notre chère banlieue, avec un scénario en prime. Cinématographiquement parlant, c'est une réussite, des émotions, des personnages attachants malgré tout, sans compassion, ni de politiquement correct. Ce qui peut être plus difficile est de supporter 2h ce langage en se disant qu'il n'y a aucun espoir pour la banlieue qui n'a pas de vocabulaire pour s'exprimer, il ne reste donc que la violence. Conclusion: salvateur ? Plusieurs Césars: meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur espoir féminin, meilleur scénario original.

    Note: 7/10

  • Eternal sunshine of the spotless mind

    medium_18481441.jpgAvec: Jim Carrey, Kate Winslet

    Réalisateur: Michel Gondry (EU)

    Année: 2004

    Comédie dramatique. Nouvelle histoire complètement timbrée du réalisateur de "Human nature" (que j'ai préféré). Un professeur capable d'effacer de votre mémoire tout ce qui vous rappelle votre ex... on aimerait que ce soit possible car il y a franchement des histoires / aventures et surtout leurs fins dont on se passerait bien... oups, je m'égare. Donc, le film: scénario loufoque, acteurs extras, Jim Carrey étonnant, voire méconnaissable, juste quelques longueurs, mais bon, on pardonne.

    Note: 8/10

  • Et toi, t'es sur qui?

    05dbd26a0dc205de17b90c276e1a69fd.jpgAvec: Lucie Desclozeaux, Christa Theret

    Réalisatrice: Lola Doillon (France)

    Année: 2007

    Romance. Joli petit film sur l'éveil adolescent, c'est amusant, bien fichu, porté par des acteurs débutants formidables. Manque un petit je ne sais quoi d'émotion. En tout cas un très bon début pour cette jeune réalisatrice.

    Note: 7/10

  • Exilé

    63e1cb1e68601e433c66691bf6363e5d.jpgAvec: Anthony Wong Chau-Sang, Francis NG Chun-Yu

    Réalisateur: Johnnie To (Hong Kong)

    Année: 2007

    Thriller / Policier / Western. Après "Election" 1 et 2, voici maintenant une variante, une suite sans être une suite (mêmes acteurs, même support: la mafia chinoise), avec un cependant un travail beaucoup plus axé sur l'image, la musique, la mise en scène, tandis que le style passe du polar au western. Côté action, on est servi, ça canarde dans tous les sens, côté western, itou, code de l'honneur en veut-tu en voilà, le tout est servi par une image magnifique, une mise en scène spectaculaire, des références multiples (vous vous rappelez ce bon Sergio et ses westerns spaghettis?? Les mêmes... enfin, en plus chinois), une musique aux petits oignons. Un seul bémol: côté scénar, c'est un peu léger, et il faut bien avouer qu'on s'ennuie... juste un peu. En conclusion, j'ai préféré les "Election" because j'aime les films qui racontent des histoires. A voir.

    Note: 8/10