Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Films Q-R

  • Rabbit Hole

    19684090.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20110301_014549.jpgAvecNicole KidmanAaron Eckhart

    RéalisateurJohn Cameron Mitchell (EU)

    Année: 2011

    Drame. Huit mois après la perte de leur enfant, un couple tente tant bien que mal de faire face à cette tragédie. Sobre et analytique, les acteurs font bien leur part du boulot, ce qui n'est pas le cas du réalisateur... quel ennui!!!!! Aucune émotion ne passe, tout cela est plat et polissé, heureusement le film ne dure pas longtemps.

    Note: 2/10

  • Quand j'étais chanteur

    medium_18654301.jpgAvec: Gérard Depardieu, Cécile de France

    Réalisateur: Xavier Giannoli (France)

    Année: 2006

    Comédie dramatique / Romance. Beaucoup aimé cette comédie romantique made in France avec un acteur national qui revient à un vrai rôle, Depardieu est formidable, Cécile de France itou. Détails soignés, acteurs inspirés (n’oublions pas Almaric, sauf que lui, il est toujours bon), portraits justes, même si la fin est un peu trop guimauve et de bon ton à mon goût, le tour est joué ! A voir, vraiment.

    Note: 7/10

  • La Ravisseuse

    18440260_jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20050726_023330.jpgAvec: Isild Le Besco, Emilie Dequenne

    Réalisateur: Antoine Santana (France)

    Année: 2005

    Drame. Au XIXe, une nourrice est embauchée par un jeune couple bourgeois. Sujet difficile appréhendant pêle-mêle la place de la femme, celui du bébé, la mort infantile, les domestiques… Un film audacieux et formidable avec de très belles images, malgré quelques longueurs, le pari est réussi tant le film est porté par ses acteurs. Recommandé aux amateurs de film d’auteur, l’affiche faisant penser à un tableau de Latour, superbe.

    Note: 8/10

  • Quantum of Salace

    18996228.jpgAvec: Daniel Craig, Olga Kurylenko

    Réalisateur: Marc Foster (EU, GB)

    Année: 2008

    Action / Espionnage. Encore un James Bond avec Daniel Craig, miam, miam me disais-je. Oui mais non. C'est d'un plat sidérant, prévisible, après une course-poursuite en voiture, et bien ensuite c'est en avion, puis en bateau ou dans l'autre sens je ne sais plus et ça n'a aucune importance, d'ailleurs rien n'a d'importance parce que de toute façon il n'y pas de scénario et encore moins d'intrigue, on ne comprend pas ce qui le fait cavaler comme ça, c'est assez obscur. Et puis Amalric en grand méchant qui se bat c'est juste ridicule. Et puis tout ça est long, très long, j'aime bien James, mais là, non.

    Note: 2/10

  • Rapt

    19182590_jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20091013_051249.jpgAvec: Yvan Attal, Anne Consigny

    Réalisateur: Lucas Belvaux (France)

    Année: 2009

    Drame / Thriller. Librement inspiré de l'enlèvement du baron Empain dans les années 80, le rapt d'un riche homme d'affaires, sa détention, l'étalage de sa vie privée par les médias et sa libération. Tout ce qui concerne l'enlèvement et la capture est passionnant et porté par Yvan Attal, excellent. Malheureusement le réalisateur est plus à l'aise des milieux ouvriers que chez la bourgeoisie et la mise en scène de cette partie est empesée, mal jouée avec des flics invraisemblables (ils semblent tout droit sortis de Science Po!!). Un bémol pour cet aspect et une mise en scène un peu trop lente... Lucas Belvaux n'en demeure pas moins un cinéaste très intéressant, auteur du formidable "La Raison du plus faible".

    Note: 7/10

  • Quatre étoiles

    medium_18605467.jpgAvec: Isabelle Carré, José Garcia

    Réalisateur: Christian Vincent (France)

    Année: 2006

    Comédie. J’y suis allée gaiement car j’aime beaucoup les acteurs (Carré, Garcia et Cluzet) et j’avais un excellent souvenir de « La Discrète ». Sujet sympathique, décor idyllique, dialogues ciselés, acteurs en grande forme… mais patatras ça ne tient pas la route et c’est bien dommage. Le film s’enlise sur la fin et ça gâche le tout, on ressort avec une impression de grand creux, c’était gentillet et voilà. A voir juste pour le numéro de Cluzet, époustouflant.

    Note: 5/10

  • The Queen

    medium_18670496.jpgAvec: Helen Mirren, James Cromwell

    Réalisateur: Stephen Frears (GB)

    Année: 2006

    Drame / Historique. Epoustouflant, rien à redire... on aimerait tant que nos réalisateurs exagonaux s'emparent d'un événement politique marquant et fassent de même, mais l'omerta est un sport national... ou une exception française (rayez la mention inutile). C'est tout simplement passionnant, le ton est juste, les acteurs font oublier leur personnage; on a rapidement l'impression de voir la reine et Blair et c'est normal! Film à charge et à décharge, très intéressant de voir les premiers jours de Blair en tant que 1er ministre et ce à l'aulne de son départ. Incontournable. Oscar de la meilleure actrice 2007.

    Note: 10/10

  • La Question humaine

    286027fc0a8b08e450379ce2b045a361.jpgAvec: Mathieu Amalric, Michael Lonsdale

    Réalisateur: Nicolas Klotz (France)

    Année: 2007

    Drame. Un très bon début avec pour cadre le service des ressources humaines dans une grande usine. Des acteurs formidables, un sujet ardu mais intéressant... et plouf, le film se transforme, l'ennui pointe, puis s'installe et là, le film vire à 180 degrés pour comparer les méthodes de management au "traitement de la question juive" lors de la seconde guerre mondiale. N'ayant pas lu le livre, je n'ai tout d'abord pas très bien compris l'orientation que prenait le film tandis que les scènes indigestes et d'une longueur interminable me pressaient de partir. Je suis finalement restée jusqu'à l'écoeurement et j'ai quitté la salle dans un profond malaise. Non seulement je me suis copieusement ennuyée, de plus j'ai eu le sentiment de m'être fait avoir avec un sujet affiché qui déborde sur un autre, un amalgame historique effarant et inadmissible. Film odieux.

    Note: 0/10

  • Qui a tué Bambi?

    7eb6f8263c6837ea716a933b883ee00c.jpgAvec: Sophie Quinton, Laurent Lucas

    Réalisateur: Gilles Marchand (France)

    Année: 2003

    Thriller. Bon... marrant... et puis finalement je devais être de bonne composition ce jour-là car en y repensant, pas extraordinaire. Pour ma sister: nul, intrigue inintéressante (pas faux), personnages non crédibles (elle a vraiment envie de se faire massacrer Bambi ou quoi?), plutôt équivalent à une série B sur M6 (et elle n'a pas la télé, c'est pour dire!). Donc très cliché, vu et revu, ça n'a ni queue ni tête... on peut dire que ma sister n'a pas beaucoup aimé, le beauf non plus d'ailleurs. Bref, ça casse pas trois pattes à un pov'canard.

    Note: 3/10

  • La Raison du plus faible

    medium_18653822.jpgAvec: Eric Caravaca, Natacha Régnier

    Réalisateur: Lucas Belvaux (Belgique, France)

    Année: 2006

    Drame / Thriller. Ah ces belges, des films formidables mais plutôt glauques il faut bien le dire entre Belvaux et les Dardenne mon cœur balance!! Normal quand on prend pour cadre la vie d’un petit groupe d’amis qui tire le diable par la queue pour s’en sortir entre l’usine et le troquet, no futur… et puis l’idée folle d’un casse et… je ne vous raconterai pas la suite, ce n’est pas gai mais le film est formidable, porté par ses acteurs. Lucas Belvaux nous avait déjà étonné avec sa trilogie (Un couple épatant – Cavale – Après la vie) et confirme ici son talent. Incontournable.

    Note: 9/10

  • Un Roman policier

    1617553689.jpgAvec: Marie-Laure Descoureaux, Abdelhafid Metalsi, Olivier Marchal

    Réalisatrice: Stéphanie Duvivier (France)

    Année: 2008

    Drame. Une excellente surprise que ce petit film! Le quotidien de flics en service de nuit dans une banlieue comme une autre. Entre le documentaire et la fiction, la caméra capture le désespoir ambiant et surtout quelques moments de bonheur, les sentiments qui se nouent, jalousies et autres émotions. Apre, noir, juste, un premier long très très prometteur, porté par des acteurs inconnus impeccables (sauf O. Marchal, très bon). On pardonnera les quelques maladresses scénaristiques et longueurs. Fortement recommandé.

    Note: 8/10

  • Le Rêve de Cassandre

    169449c4f068b30aa9e409b82a6631f9.jpgAvec: Colin Farrell, Ewan McGregor

    Réalisateur: Woody Allen (EU, GB)

    Année: 2007

    Drame. Dernier opus de la trilogie britannique de Woody Allen...et là, c'est la chute. Un scénar intéressant avec de bons acteurs, enfin surtout Colin Farrell, malheureusement le suspens s'enlise tandis que la fin devient de plus en plus prévisible. Allen a dû mal à filmer les classes sociales, McGregor n'est pas crédible pour deux sous, bref ça ne prend pas. Dommage. Dans la même veine, deux frérots amenés au pire, le récent film de Lumet, est un chef d'oeuvre. Sans comparaison.

    Note: 5/10

  • Rois et reine

    1479efd78554250803ec311896613f9e.jpgAvec: Emmanuelle Devos, Mathieu Amalric

    Réalisateur: Arnaud Desplechin (France)

    Année: 2004

    Drame. Une femme affronte la mort de ses proches, et un homme est interné de force dans un hôpital psychiatrique, ça peut paraître bancal, mais ce sont 2h30 magnifiques tour à tour triste et drôle, mais toujours juste. La mort, la vie de couple, l'adoption...le tout analysé au scalpel, scénario impeccable, dialogues qui font mouche (scoop: les femmes n'ont pas d'âme) et surtout, surtout, des acteurs extraordinaires. Devos égale à elle-même et Almaric...et bien, formidable tout simplement. Mention spéciale aux seconds rôles dont Hyppolite Girardot décapant! A voir ab-so-lu-ment! César du meilleur acteur masculin, prix Louis Delluc du meilleur film.

    Note: 9/10

  • Raisons d'Etat

    Avec: Matt Damon, Angelina Jolie

    Réalisateur: Robert de Niro (EU)

    Année: 2007

    23a5cbbf26ebf17598672cdcbbe131b2.jpgThriller / Historique / Espionnage. Genèse et histoire de la CIA à travers la vie d'un jeune homme américain. Scénario intéressant dans ce qu'il souligne la solitude du personnage principal, quant au reste, c'est trop ambitieux. De Niro ne fait que sous-entendre l'implication du gouvernement américain dans des épisodes dramatiques de l'histoire des EU (Baie des Cochons) et s'enlise à vouloir décrire toutes les techniques d'espionnage. De la CIA, on n'apprendra rien. Quant à la mise en scène, elle est classiquement américaine, de bonne facture, belle image, agréable mais aucune émotion, aucune surprise. Mon tout est laborieux et bien long. En option.

    Note: 5/10

  • Romanzo criminale

    medium_18469227.jpgAvec: Kim Rossi Stuart, Anna Mouglalis

    Réalisateur: Michele Placido (GB, France, Italie)

    Année: 2006

    Allez savoir pourquoi, j’étais convaincu que c’était le même réalisateur qui avait tourné « Nos meilleurs années »…et non…et justement c’est beaucoup moins bien. Et c’est bien dommage car le sujet tiré d’un roman retrace les années de plomb en Italie en suivant le parcours d’une bande de jeunes malfrats sans foi ni loi qui va conquérir Rome…du moins faire de la cité du Vatican son terrain d’action et de jeu. Voilà, bien, et ensuite ? Et bien beaucoup d’acteurs avec justement des gueules d’ange, ils sont tous beaux et tellement lisses (à part le Libanais, impeccable), dans un décor statique, on a envie d’aimer ce film (ok, suis pas objective, rien que d’entendre l’italien, je prends un air niais !), mais non, c’est trop plat et c’est paradoxal, ça tire dans tous les sens et le film manque d’action. Les dialogues plus que moyens, le scénario bien à la base mais la mise en scène pas à la hauteur même si les acteurs se démènent….et puis Rome, où est Rome ??? On ne voit rien de la ville, snif. Je ne comprends pas l’engouement de la critique, d’autant plus que le volet politique est totalement occulté, les aspects intéressants de l’histoire sont gommés pour une succession de scènes manquant de punch, j’arrête ! Moyen tout ça, très moyen.

    Note: 5/10

  • Renaissance

    medium_18475898.jpgAvec: Patrick Floersheim, Laura Blanc

    Réalisateur: Christian Volckman (France)

    Année: 2006

    Animation. Film d’animation en noir et blanc avec un décor de ville futuriste : Paris en 2054. Polar basé sur des manipulations génétiques avec en fond le lobby d’un grand laboratoire, bon polar avec en co-scénaristes entre autres Raynal et Pouy, excusez du peu…L’image est sublime, très esthétique, épurée, l’histoire tient la route, du très beau travail. Pour les amateurs du genre.

    Note: 8/10

  • Le Rôle de sa vie

    medium_18381085.jpgAvec: Agnès Jaoui, Karin Viard

    Réalisateur: François Favrat (France)

    Année: 2004

    J'y suis allée enthousiaste car j'aime beaucoup les deux actrices...mais, et il y a beaucoup de mais à commencer par le titre que je ne trouve pas très inspiré ("Doublure" ça sonne mieux non??), les dialogues sont ok, les actrices jouent très bien...et puis ça ne prend pas, les rôles ne sont pas assez travaillés, un "All about Eve" actualisé mais raté.

    Agnès Jaoui ne correspond pas vraiment au rôle (peut-être l'a-t-il choisie car elle a un visage particulier comme Bette Davis, mais Davis a un vrai charisme elle!). Karin Viard est très bien, elle aurait mérité un personnage plus étudié, c'est vraiment dommage, sans parler de la fin improbable, moralisatrice...nulle quoi!

    Conclusion: pas nécessaire, revoir "All about Eve".

    Note: 4/10