Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Films W à Z

  • Winter's Bone

    19650807.jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20110126_064120.jpgAvec: Jennifer Lawrence, John Hawkes

    Réalisatrice: Debra Granik (EU)

    Année: 2011

    Drame. Un no man's land forestier dans lequel vit une petite communauté rustique... voir rustre et abîmée par la drogue. Une jeune fille dont la mère est folle et le père disparu va partir à la recherche de celui-ci afin de pouvoir conserver la maison familiale. Du brut de décoffrage, porté par une actrice formidable. C'est noir, dense, rude. Le tout constitue un superbe film offert par le cinéma indépendant américain. Ames sensibles s'abstenir. Grand prix du Jury du Festival Sundance. Incontournable.

    Note: 9/10

  • Zim and co

    18430340_jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20050526_044143.jpgAvec: Adrien Jolivet, Mhamed Arezki

    Réalisateur: Pierre Jolivet (France)

    Année: 2004

    Comédie. Franchement pas mal, évidemment pas rose compte tenu du sujet mais bien filmé, enlevé, on ne s’ennuie pas. L’acteur principal, fiston du réalisateur, a une gueule d’ange et porte le film, convaincu, vraiment. D’aucun pourrait trouver le trait un peu forcé, le racisme latent exagéré… mais ce film a le mérite de retranscrire intelligemment la galère des jeunes du 9-3 et d’ailleurs et de poser des questions sans complaisance, le tout étant en plus sympathique, ne pas se priver!

    Note: 7/10

  • Whatever Works

    19133703.jpgAvec: Larry David, Evan Rachel Wood

    Réalisateur: Woody Allen (USA)

    Année: 2009

    Comédie. Le film se veut : intellectuel, léger, fin, amusant, malicieux, libertin, etc… Je l’ai trouvé : lourd, redondant, pédant, creux, bavard et surtout mortellement long. Mais, je suis restée jusqu’au bout, agacée au possible. Woody veut montrer qu’il est dans le coup, maintenant il y a toujours au minimum des homos, des plans à 3 (deux hommes et une femme pour changer du précédent) et j’en passe, et puis il tricote ensuite là-dessus et moi je m’ennuie ! Quant à badiner avec l’amour, autant relire Marivaux. De la branlette new-yorkaise : avis aux amateurs.

    Note: 0/10

  • Who's That Knocking at My Door

    19069727.jpgAvec:  Harvey Keitel, Michael Scala

    Réalisateur: Martin Scorsese (USA)

    Année: 1967

    Drame. Premier film de Scorsese, film de fin d’études. Une petite frappe de NY rencontre une jeune fille n’appartenant pas à son milieu et en tombe amoureux. Il souhaite l’épouser mais… Premier long-métrage étonnant de maîtrise, la scène de rencontre est incroyable, l’émotion palpable. Tandis que le premier plan pose le décor en filmant la mère de Scorsese herself cuisinant un plat traditionnel dans un intérieur croulant sous les figures religieuses. Voyous, violence, états d’âme tout est là. Un enchaînement quelque peu décousu qui parfois casse le rythme mais annonce un grand cinéaste. Intéressant.

    Note: 6/10

  • The Wrestler

    19048778.jpgAvec: Mickey Rourke, Marisa Tomei

    Réalisateur: Darren Aronofsky (EU)

    Année: 2009

    Drame. Incroyable mais vrai, la rédemption de Rourke à travers le portrait d'un vieux catcheur sur le retour. Apre, sans concession, presque un documentaire sur l'univers du catch qui nous emporte... et pourtant ce n'est pas ma tasse de thé ! Rien à redire, le film est porté par un Rourke exceptionnel, écorché vif. A voir absolument. Lion d'Or à Venise.

    Note: 10/10

  • Wallace et Grommit - Le mystère du lapin-garou

    bc41aba0fae29015863bc16ee261ab5f.jpgRéalisateurs: Nick Park, Steve Box (GB)

    Année: 2005

    Animation. Oui, la qualité de l’animation est top, le sujet amusant, les caricatures intéressantes (la palme pour Lady Tottington) et l’histoire ? Et bien à grosse carotte, gros lapin, comme on peut s’en douter, et je vous passe les courges géantes, sans parler des citrouilles… bref, c’est sympathique mais moyennement drôle, pas mon truc, au gros lapin je préfère les grosses poules de Chicken Run à l’humour plus décapant…mon choix vous étonne ?? Meilleur film d'animation aux Oscars 2006.

    Note: 6/10

  • Whisky

    medium_18384093.jpgAvec: Andres Azos, Mirella Pascual

    Réalisateur: Pablo Rebella (Uruguay)

    Année: 2004

    Petit bijou qui nous vient de l'Uruguay, récompensé à Cannes dans la catégorie un certain regard.

    Quotidien banal d'un homme à la vie triste, patron d'une fabrique de chaussettes...et pourtant, la visite de son frère va bouleverser son quotidien.

    Histoire simple et belle, lente mais pas longue...et au final on se dit encore une fois que les hommes ne comprennent rien aux femmes (j'en vois d'ici certains qui font un bond sur leur siège!).

    A voir absolument.

    Note: 8/10 

     

  • Whisky Romeo Zulu

    75bb441d389ebdc2942d1827ee001f07.jpgAvec: Enrique Pineyro, Mercedes Moran

    Réalisateur: Enrique Pineyro (Argentine)

    Année: 2005

    Drame. Chronique d’un crash annoncé. Le 31 août 1999, un Boeing 737 s’écrase provoquant la mort de 67 personnes. Ce film – documentaire retrace les mois précédents, démontrant la gestion catastrophique de la compagnie et l’assurance d’un tel drame, malgré tout, ils iront jusqu’au bout. Le réalisateur était pilote lui-même de la compagnie et a tout fait pour prévenir le drame, en vain, il démissionnera quelques temps avant le crash. Edifiant.

    Note: 10/10
  • Les Yeux secs

    medium_18377266.jpgAvec: Siham Assif, Khalid Benchegra

    Réalisateur: Narjiss Nejjar (Maroc, France)

    Année:  2004

    Film marocain portant sur la vie effroyable de ce village de prostituées perdu dans les montagnes (c’est malheureusement réel).

    Paysages magnifiques, douleur de ces femmes…scénario bien ficelé, actrice principale extraordinaire (magnifique), des longueurs….mais on pardonne.

    Le film a fait un sacré remue ménage à sa sortie au Maroc…car il ne faut pas montrer ces choses là…évidemment, donc au contraire, il faut aller le voir, salutaire je pense.

    Note: 8/10 

     

     

  • Young Adam

    medium_18376095.jpgAvec: Ewan Mc Gregor, Tilda Swinton

    Réalisateur: David MacKenzie (GB)

    Année: 2004

    Drame / Policier / Thriller. Que dire??? Ah, oui, il y a Ewan McGregor que j’adore (surtout son sourire avec ses petites fossettes), mais là…son rôle n’est pas des plus passionnants : chaud lapin dénué de toute sensibilité (voire intelligence), ça va d’une brune à une rousse en passant par une blonde (apparemment il assure comme un chef)… Voilà, et pas grand chose d’autre. Le film repose sur des flash-back et donc on comprend au fur et à mesure l’intrigue…qui ne vaut vraiment pas le déplacement. Laborieux et tristounet.

    Note: 2/10

  • Zodiac

    2ca192a1a6a2c2b3762979b0b712cb53.jpgAvec: Jake Gyllenhaal, Mark Ruffalo

    Réalisateur: David Fincher (EU)

    Année: 2007

    Policier / Drame / Thriller. Inspiré de faits réels...on ne peut l'oublier tellement le film est appliqué et nous fait suivre les détectives et journalistes chargés et hantés par l'enquête. Un bon début pour un film inégal, trop long et bien ennuyeux sur la fin...on n'a même plus envie de savoir qui est le serial killer (de toute façon, ils ne l'ont pas arrêté, ça nous fait une belle jambe!). Tout cela est assez lisse et aseptisé, guère convaincant. En option.

    Note: 4/10