Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

césars

  • Ne le dis à personne

    medium_18674313.jpgAvec: François Cluzet, André Dussollier

    Réalisateur: Guillaume Canet (France)

    Année: 2006

    Thriller / Drame. J’ai lu le roman mais j’avoue qu’il ne me restait rien de l’intrigue qui est pourtant bien ficelée. Guillaume Canet dispose d’une pléiade d’acteurs impressionnante, bémol pour Marina Hands pas convaincante, Cluzet formidable comme toujours, et les autres impeccables. Mon tout est très bien mis en scène, le suspens palpable, le scénario travaillé, courses-poursuite impressionnantes, rythme enlevé… exercice réussi. Très bien. Plusieurs Césars.

    Note: 9/10

  • Dans la peau de Jacques Chirac

    medium_18614766.jpgAvec: Didier Gustin (voix), Jacques Chirac himself

    Réalisateurs: Michel Royer et Karl Zéro (France)

    Année: 2006

    Documentaire. On peut reprocher le mélange des genres, le tir à vue sur une ambulance (il serait plus courageux de faire la même chose sur Sarko… ou Ségo!), la manipulation par des images choisies…tout ce que vous voudrez, mais on peut y répondre que ce docu - fiction a le mérite d’exister. Et le pire à dire c’est qu’on se fend la poire, oups pardon la pomme ! Et c’est justement là le hic, Chirac sympathique! Affreux mais c’est bien comme ça qu’il en est arrivé là, par contre la Bernadette, elle se prend pas pour la moitié d’une m…et ne s’en tire pas bien du tout au final. Donc c’est terrible, nous sommes tous des cons de voter pour un sagouin pareil, dommage que ce film n’arrive que maintenant… un peu facile tout ça. A voir tout de même. César meilleur documentaire 2007.

    Note: 7/10

  • Lady Chatterley

    medium_18680451.jpgAvec: Marina Hands, Jean-Louis Coulloc'h

    Réalisatrice: Pascale Ferran (France)

    Année: 2006

    Drame / Romance. A se demander s'il n'y a pas une version spéciale pour les critiques qui sont dithyrambiques! Personnellement je me suis copieusement ennuyée au moins 2h (sur 2h38 je vous le rappelle), sidérée de tant de niaiserie. D'accord pour le garde chasse, l'acteur s'en sort honorablement mais notre Lady est pathétique, la bouche constamment entrouverte pour suggérer une sensualité ingénue... rien de sensuel, que du neuneu, du compassé. Laborieuse l'amante! Au secours!!! Ce film a reçu moult Césars dont celui du meilleur film... je ne comprends pas.

    Note: 0/10

  • Persepolis

    eca2ee7d2b1b86b9efe27f06fc693621.jpgRéalisateurs: Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud (France)

    Année: 2007

    Animation. Le film incontournable. Suis pas une fana des films d’animation, mais là rien à redire, le dessin est inventif, l’histoire passionnante (et instructive), les personnages touchants sans être tartes, le tout avec beaucoup d’humour... malgré un certain satisfecit de la réalisatrice qui es vraiment très agaçante. Adapté de la BD de la rélisatrice, il semblerait que ce soit moins "fort"... mais comme je n'ai pas lu la BD, je m'abstiens! Prix du jury au festival de Cannes + deux Césars. Impératif... quoique je révise mon jugement suite à la sortie du film "Valse avec Bachir", exceptionnel: celui-ci est plus amusant et léger et un cran en-dessous. Conseillé tout de même!

    Note: 8/10

  • Nous nous sommes tant aimés

    medium_18380972.jpgAvec: Vittorio Gassman, Stefania Sandrelli

    Réalisateur: Ettore Scola (Italie)

    Année: 1974

    Comédie dramatique. Chef d'oeuvre restauré d'Ettore Scola, je ne l'avais jamais vu. Ce film n'a pas vieilli, et dépeint une amitié sur trente ans et le bilan final avec l'histoire italienne en fond et Rome en décor... subtil, amusant, mélancolique... une grande réussite... avec Vittorio Gassman en prime, il est beau!! A voir ou à revoir. César 1977 du meilleur film étranger.

    Note: 8/10

  • De battre mon coeur s'est arrêté

    c2b9e2d88ed604e88e6248868c7992a5.jpgAvec: Romain Duris, Niels Arestrup

    Réalisateur: Jacques Audiard (France)

    Année: 2005

    Drame. Par le même duo extraordinaire de « Sur mes lèvres »: Audiard et Benacquista. On commence par un titre magnifique tiré d'une chanson de Dutronc avec pour continuer des acteurs extraordinaires : des vrais « gueules » comme le cinéma américain ne sait pas ou plus faire, mise en scène impeccable, idem pour le scénario. Le milieu de l’immobilier en sort plus qu’écorné… je connais un marchand de biens qui, je vous rassure, n’a pas toutes ces pratiques. J’en viens donc au bémol : trop « politiquement correct », les méchants sont dans l’immobilier, milieu pourri par excellence aux yeux des auteurs, certains terminent mal évidemment… et, ouf, l’acteur principal est sauvé par sa passion pour la musique. Schéma un peu grossier à mon goût, j’ai préféré « Sur mes lèvres », plus grinçant. Mais bon… ne pas bouder son plaisir, c’est un bon film tout de même… voire très bon, servi par d'excellents dialogues. Plusieurs Césars dont celui du meilleur film.

    Note: 7/10

  • Le Petit lieutenant

    275af85b7cd4ae742c5495b0cb6419f8.jpgAvec: Nathalie Baye, Jalil Lespert

    Réalisateur: Xavier Beauvois (France)

    Année: 2005

    Policier. Les acteurs sont impeccables. D’ailleurs tout est parfait dans ce film! Ce polar tient plus du documentaire sur le quotidien des flics et fait la part belle aux personnages reléguant au second plan l’intrigue (rare), exercice périlleux mais pari réussi, un sans faute. DAns le lignée de L.627. A voir absolument. César meilleure actrice.

    Note: 9/10

  • Mesrine: L'Ennemi public n°1

    19007982.jpgAvec: Vincent Cassel, Ludivine Sagnier

    Réalisateur: Jean-Francois Richet (France)

    Année: 2008

    Policier / Biopic. Deuxième volet des péripéties de Mesrine. Malheureusement pas à la hauteur du premier. Le film se contente de suivre les différentes actions de Mesrine sans aucun recul. Les seconds rôles ne sont pas travaillés (Broussard), il est dommage que le réalisateur n'est pas tenté d'analyser le pourquoi de cette évolution vers un discours politique ni l'ascendant que Mesrine pouvait avoir sur son entourage (avocate par ex). Un peu court tout ça, manque d'envergure. 2 Césars: meilleur acteur et meilleur réalisateur... mouais...

    Note: 5/10

  • Million Dollar Baby

    aa4464f2001f90c3b9e65f0419733ba0.jpgAvec: Hilary Swank, Clint Eastwood

    Réalisateur: Clint Eastwood (EU)

    Année: 2005

    Drame. Les critiques sont dithyrambiques, apparemment tout le monde aime ce film… sauf moi vous l’aurez compris. Quels sont mes reproches?? Pour commencer, il est découpé en trois parties et la dernière ne tient vraiment pas la route, c’est pathétique, on n’échappe pas à la sempiternelle morale américaine (« le principal est d’avoir pu vivre son rêve… »). Ok les acteurs sont bons mais ensuite ? D’innombrables longueurs et clichés même si le tout est bien filmé je vous l’accorde. Bref, plutôt revoir les débuts du même Eastwood, réalisateur prolixe dont le 1er film date tout de même de 1971 : « Play Misty for me », extra ou si vous vous voulez voir un vrai film extraordinaire sur la boxe, je vous renvoie à « Racing Bull » pas très récent mais efficace. Conclusion : si vous êtes du genre bon public… ne vous privez pas (je sens que je vais recevoir des insultes!). Ca m'ennuie mais suis bien obligée de préciser qu'il a reçu moult prix, en vrac: César 2006 du meilleur film étranger, Oscar 2005 du meilleur film (+ meilleur réalisateur + meilleure actrice... stop, je m'étouffe!).

    Note: 3/10

  • Lost in Translation

    medium_18371080.jpgAvec: Bill Murray, Scarlett Johansson

    Réalisatrice: Sofia Coppola (EU)

    Année: 2004

    Comédie dramatique. Deuxième film confirmant le grand talent de cette cinéaste ("Virgin Suicides"). Les acteurs sont perdus dans un Japon aux multiples clichés, ça n'empêche pas le film d'être léger, drôle, suspendu (comme l'actrice au dessus de la ville... au 50e étage de son hotel). Une rencontre pleine de tendresse, de non dits, peu de mots mais la magie opère. Acteurs formidables, beaucoup d'émotion, le tout pas très gentil pour les japonais mais bon... César du meilleur film étranger.

    Note: 8/10

  • La Graine et le mulet

    fb61fb4c2c254ee13d79f5b9a0728be2.jpgAvec: Habib Boufares, Hafsia Herzi

    Réalisateur: Abdellatif Kechiche (France)

    Année: 2007

    Comédie dramatique. J'avais adoré l'Esquive, je suis donc allée voir ce film avec beaucoup d'enthousiasme... mais malheureusement, malgré mes très bonnes dispositions, j'ai trouvé cela long, bien long, trop long. Certaines scènes en deviennent pénibles et tiennent plus du documentaire sur les conditions de vie des milieux défavorisés et suivent des conversations creuses au possibles (ça va des couches culottes aux hurlements de la femme trompée), fatiguantes... notez que ça marche, on sent que personnage principal n'en peux plus des jérémiades de sa bru, et bien nous non plus, mais qu'elle se taise !!! A mon sens, ces longueurs complaisantes gâchent tout le film et agacent le spectateur, ce qui est dommage car le propos est intéressant et les acteurs engagés, sans compter la révélation de cette jeune actrice magnifique. 4 Césars dont celui du meilleur film. Mitigé.

    Note: 5/10

  • La Môme

    medium_18700880.jpgAvec : Marion Cotillard, Jean-Pierre Martin

    Réalisateur : Olivier Dahan (France)

    Année : 2007

    Drame / Biopic. Oui et non... oui pour le bonheur de réentendre les chansons de Piaf, de voir Cotillard se métamorphoser, de suivre cette vie romanesque... Et non, pour le réalisateur pas à la hauteur du sujet. Trop manichéen, trop show à l'américaine, parti pris de retenir seulement les étapes les plus dramatiques de la vie de Piaf... bref on va trop dans le mélo et le populo à mon goût. Le trait est forcé, souligné (ben, oui, le spectateur lambda est plutôt con je vous le rappelle), et malgré une interprétation très appliquée, on aurait aimé ressentir plus d'émotion. Et puis où sont passés Montand, Aznavour, Moustaki??? Quel est l'intérêt parallèlement de créer un scène d'une nano seconde avec Dietrich si ce n'est de viser de montrer et insister sur la capacité de ressemblance des acteurs, et alors? Enfin Cotillard est étonnante, c'est sûr... mais tout de même, cette prestation ressemble plus à une imitation qu'à une incarnation (voir le Dernier Roi d'Ecosse, incomparable sur ce plan). Excellent téléfilm. 5 Césars dont celui de la meilleure actrice... mais bon il faut dire que le niveau général des films français n'est pas époustouflant non plus! Cerise sur le pudding: l'Oscar de la meilleure actrice, on aura tout vu!!!

    Note : 4/10

  • L'Esquive

    medium_18370241.jpgAvec: Osman Elkharraz, Sara Forestier

    Réalisateur: Abdellatif Kechiche (France)

    Année: 2004

    Comédie dramatique. Pour commencer ça écorche méchamment les oreilles, on peut mettre dans une seule phrase tous les mots employés: "Vas-y mon frère, j'vais te niquer... p'tain tu le kif ou pas??" désolée, pour l'orthographe, je ne sais pas vraiment comment tout cela s'écrit ! Le tout sur un ton agressif, un vrai bonheur ! Au delà de ça, véritable film-docu sur notre chère banlieue, avec un scénario en prime. Cinématographiquement parlant, c'est une réussite, des émotions, des personnages attachants malgré tout, sans compassion, ni de politiquement correct. Ce qui peut être plus difficile est de supporter 2h ce langage en se disant qu'il n'y a aucun espoir pour la banlieue qui n'a pas de vocabulaire pour s'exprimer, il ne reste donc que la violence. Conclusion: salvateur ? Plusieurs Césars: meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur espoir féminin, meilleur scénario original.

    Note: 7/10

  • L'Avocat de la terreur

    8989e87932b2b98a7f6ded620f5e3248.jpgRéalisateur: Barbet Schroeder (France)

    Année: 2007

    Documentaire. Film passionnant et prenant, un vrai thriller, qui nous permet de suivre l’évolution du terrorisme moderne. Vergès est tout simplement fascinant même si le personnage peut inspirer des réticences certaines quant à ses «amitiés». Le réalisateur semble lui-même subjugué par son sujet, et on le comprend. César 2008 du meilleur documentaire. Instructif et nécessaire.

    Note: 10/10