Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

science-fiction

  • Inception

    19476654.jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20100713_043910.jpgAvec: Leonardo DiCaprio, Marion Cotillard

    Réalisateur: Christopher Nolan (EU, GB)

    Année: 2010

    Science fiction / Thriller. Une idée supérieurement intelligente servant de base à un scénario supérieurement bien ficelé, interprété par des super acteurs dans des rôles de super espions évidemment supérieurement intelligents! (enfin, ça c'était l'objectif!). Vous aviez rêvé d'un super film d'action teinté d'une pointe de science fiction qui innove et révolutionne le genre... et non! Au réveil, une sacrée gueule de bois, mon tout se veut tellement supérieurement astucieux que l'on se perd, c'est prétentieux, pédant, lourd, indigeste et sans un zeste d'humour!  En lieu et place, je conseille de revoir les bon vieux James Bond, pas de surprise mais que du bonheur!

    Note: 0/10

  • Final Cut

    medium_18403566.jpgAvec: Robin Williams, Jim Caviezel

    Réalisateur: Omar Naim (EU)

    Année: 2005

    Science-fiction. Robin Williams époustouflant dans un rôle inhabituel d'homme introverti et portant toutes les turpitudes du monde... en tout cas de ses clients, et qui sont donc ses clients?? Et bien des morts. Explication: scénario original et futuriste imaginant des implants de mini caméras dans le cerveau à la naissance. Bref, à la mort, ces images sont vues et mises en scène par un "monteur" qui prépare le "souvenir" en image du défunt... en gommant bien sûr toutes les horreurs que ledit défunt aurait bien pu commettre... mais le monteur se souvient de ces images. Histoire farfelue portée par des acteurs extras, peu d'action mais pas d'ennui, beaucoup aimé. Prix du meilleur scénario à Deauville en 2004.

    Commentaire d'Alex & Thalie: ils n’ont pas du tout aimé et ont trouvé ce film long et totalement convenu (la fin est évidente paraît-il, je dois être bon public finalement!)… bref, ils sont pires que moi, ah la famille!

    Note: 7/10

  • Le Jour d'après

    medium_18373870.jpgAvec: Dennis Quaid, Jake Gyllenhaal

    Réalisateur: Roland Emmerich (EU)

    Année: 2004

    Action / Science-fiction / Thriller. Vu par Thalie & Alex. Alex a bien aimé, effets spéciaux géants…Thalie, hum, je résume: lourd, pas intéressant, prévisible, histoire tarte, pas terrible... et si avec ça vous avez encore envie d'y aller... c'est que vous êtes un homme!!! (féministe moi?? pas du tout!).

    Note: 3/10

  • Immortel (ad vitam)

    medium_18372121.jpgAvec: Linda Hardy, Thomas Kretschmann

    Réalisateur: Enki Bilal (France)

    Année: 2004

    Science-fiction. De mémoire je crois que j'avais bien aimé "Bunker Palace Hotel", mais là... pour commencer je n'aime pas du tout le mélange acteurs-images de synthèse, ça ne fonctionne pas du tout. Ensuite, et bien c'est très esthétique mais on ne réussit vraiment pas à s'intéresser aux personnages (pas de scénario?... non pas de scénario), dialogues complètement plats. Impossible de retranscrire mais les dialogues correspondent trop à l'univers BD et ne passent pas en  film (comme ce ne sont pas tous des humains, l'expression est détachée conclusion nous aussi !). Pour finir l'histoire est un peu naïve (voire prépubère?) avec ce monde en perdition et des personnages caricaturaux (vilaine bébête toute rouge et méchante en plus), les méchants sont vraiment affreux, l'héroïne très belle avec ses larmes bleues... bref pas mon dada. Conclusion: déconseillé... sauf si vous aimez les ovnis... ou si vous êtes un adolescent boutonneux!

    Note: 3/10

  • Star Wars: épisode 3 - La Revanche des Sith

    ee26a428f81229e425c80703441add92.jpgAvec: Hayden Christensen, Ewan McGregor

    Réalisateur: George Lucas (EU)

    Année: 2005

    Science-fiction. Vu par Ghislaine:

    "Je commence par une platitude: il faut voir le 3ème (ou le 6ème, ça dépend comment on compte) volet de Star Wars, si on a vu tous les autres, parce que c'est là qu'on a enfin la réponse à LA question: comment le gentil-blond-courageux-intègre Anakin Skywalker s'est-il transformé en immonde Dark Vador avec une tête en four à pain? Bonne surprise: le scénario ne se fout pas de la gueule du public. Le récit de la transformation est plutôt fin, complexe et même pas manichéen, en forme d'initiation à l'envers. C'est noir, genre l'amitié ça vaut pas tripette, et l'amour je vous dis même pas. Les effets spéciaux sont, comme d'hab, épatants, les décors (surtout les décors urbains) itou. Seul problème, et il est de taille: Lucas n'aime pas les acteurs, ça crève les yeux et l'écran. Pour résumer: il prend une brochette de bons (Christopher Lee, Ian McDarmid, Natalie Portman, et Ewan Mc Gregor) et leur colle des rôles monolithiques et linéaires, chiants comme une traversée intergalactique (la palme à Mc Gregor, qui ne cache même pas à quel point il s'emmerde, mais on le comprend). D'un autre côté, il prend un débutant pas très à l'aise et lui colle LE rôle de la saga. Le pauvre Hayden Christiensen (Anakin-Dark Vador) fait de son mieux -en gros, il fronce beaucoup les sourcils, signe de tempête intérieure- mais ça ne suffit pas. On en sort à la fois tout content d'avoir bouclé la boucle, et frustré, avec un arrière-goût de gâchis. Heureusement, il y a plein de bastons au sabre laser".

    Note: 7/10 (si j'ai bien compris!)