Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

western

  • True Grit

    19666375.jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20110209_012242.jpgAvec: Jeff Bridges, Matt Damon

    Réalisateurs: Ethan & Joel Coen (EU)

    Année: 2011

    Western. Je n'ai pas vu l'original puisqu'il s'agit d'un remake, un western, un vrai dans la plus pure tradition, tous les ingrédients y sont: la vengeance, le shérif, les truands sans foi ni loi, les paysages arides et le serpent! La jeune actrice est formidable, j'accroche moins avec Jeff Bridges qui en fait des tonnes. Et puis je me suis en fait assez ennuyée, c'est assez long à se mettre en place et prévisible, mise en scène assez paresseuse de la part des Coen. Pas désagréable à regarder, mais moyen sans plus.

    Note: 5/10

  • The Proposition

    19195317_jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20091106_041358.jpgAvec: Guy Pearce, Emily Watson

    Réalisateur: John Hillcoat (Australie, GB)

    Année: 2005

    Western / Drame / Policier. L'Australie, fin du XIXe, les colons venus civiliser le bush australien... mais quelques blancs sont eux-mêmes des criminels et se cachent dans les montagnes. Suite à un deal avec le Capitaine du coin, un homme devra tuer son aîné pour épargner son cadet. Un film âpre à l'image de ces paysages rougeoyants magnifiques, aucune concession ni angélisme quant au comportment des colons vis à vis des aborigènes. Violent, porté par une musique superbe, un scénario aux petits oignons, des acteurs parfaits... du grand art, rien à redire. J'aime.

    Note: 10/10

  • No Country for Old Men

    858c29cadd2ceb8a2c48d8e5a0ae81a3.jpgAvec: Javier Bardem, Tommy Lee Jones

    Réalisateurs: Ethan et Joel Coen (EU)

    Année: 2008

    Western / Thriller / Drame. Un Javier Bardem impressionnant en tueur à gages givré, une cavalcade sans fin dans un pays aride... suspens et meurtres en veux-tu en voilà. Et puis plouf, une fin en queue de poisson, on ressort et on se dit tout ça pour ça? Oui, la réalisation et l'image démontrent une grande maîtrise, itou pour la direction d'acteurs mais encore? Très agréable à regarder mais le manque de sens altère l'exercice de style et me laisse sur ma faim avec un arrière goût amer. Malgré tout 4 Oscars dont celui du meilleur film.

    Note: 7/10

  • Le Secret de Brokeback mountain

    medium_18463379.jpgAvec: Heath Ledger, Jake Gyllenhaal

    Réalisateur: Ang Lee (Etats-Unis)

    Année: 2006

    Drame/Romance/Western. Et oui à force de chevaucher dans la nature, il fallait s’y attendre…ok, facile, je plaisante, justement sujet ambitieux et courageux servi par des paysages magnifiques, un acteur excellent…tandis que l’autre imite John Wayne, mais voilà, tout le monde n’est pas Wayne et non (et encore moins Mitchum, mon chouchou, oups pardon je m’égare). Sinon, ça commence bien mais on s’ennuie sur la seconde partie du film, trop écrit, attendu, lent, lourd, malgré des personnages très justes, dommage. Le tout magistralement plombé par une musique catastrophique. En matière de western dernièrement, je conseille « Trois Enterrements ». Tout de même Lion d’Or 2005 et Oscar meilleur réalisateur, si, si, dingue!. Pour les amateurs.

    Dans l’ordre de réception, commentaires de Clément puis de Reynald :

    « Sur BROKEBACK MOUNTAIN, je ne partage pas du tout ton avis Carole, les acteurs sont brillants de réalisme. Le réalisateur a parfaitement réussi à ne pas tomber dans les clichés d'un film gay, pas de scène de sexe, pas de militantisme, une simple histoire d'amour entre 2 hommes. Egalement un très bon portrait de ce milieu très "macho", on fait du rodéo et on salue les filles avec son chapeau...point barre! Cette homosexualité que les 2 personnages tendent à repousser, l'amour qui lie les 2 personnages et qui peut se lire dans les yeux des très bons acteurs. Et la fin, sublime, les parents, qui acceptent malgré tout! J'ai trouvé ce film vibrant, le seul à m'avoir fait réagir depuis THE HOURS! ».

    « Brokeback : pas de ton avis, et c'est amusant car la plupart des gens que je connais et qui se sont ennuyé avec Brokeback c'est sur sa première partie... mais bon je ne trouve pas la 2e partie longue lourde et barbante bien au contraire, très vrai, et pour les gens qui vivent ce genre de situation cela montre bien le parcours du combattant. Attendu et bien oui car c'est en général la ligne directrice de la majorité de ces histoires de garçons qui s'égarent, remarque cela change un peu car de nos jours les choses de la vie sont un peu plus faciles pour notre jeunesse, encore que... Quant à la musique je la trouve sobre minimaliste ne tombant pas dans le pathos (sans grandes envolées lyriques, cela repose) et juste un brin bien choisi du folklore... »

    Et bien non toujours pas…justement parce que déçue qu’un film au sujet si ambitieux ne soit qu’en partie réussi. Avec un tel sujet, il fallait un chef d’œuvre et je trouve ce scénario trop « préparé », comme si le sujet lui brûlait les doigts. Conclusion : le film ne part jamais vraiment malgré un début prometteur et ne se libère pas, on se ressent pas suffisamment cette pression sociale, la tension, le désespoir…j’arrête de toute façon on ne tombera pas d’accord !!

    Note: 5/10

  • Exilé

    63e1cb1e68601e433c66691bf6363e5d.jpgAvec: Anthony Wong Chau-Sang, Francis NG Chun-Yu

    Réalisateur: Johnnie To (Hong Kong)

    Année: 2007

    Thriller / Policier / Western. Après "Election" 1 et 2, voici maintenant une variante, une suite sans être une suite (mêmes acteurs, même support: la mafia chinoise), avec un cependant un travail beaucoup plus axé sur l'image, la musique, la mise en scène, tandis que le style passe du polar au western. Côté action, on est servi, ça canarde dans tous les sens, côté western, itou, code de l'honneur en veut-tu en voilà, le tout est servi par une image magnifique, une mise en scène spectaculaire, des références multiples (vous vous rappelez ce bon Sergio et ses westerns spaghettis?? Les mêmes... enfin, en plus chinois), une musique aux petits oignons. Un seul bémol: côté scénar, c'est un peu léger, et il faut bien avouer qu'on s'ennuie... juste un peu. En conclusion, j'ai préféré les "Election" because j'aime les films qui racontent des histoires. A voir.

    Note: 8/10